Shelter From The Storm


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dylan, ce littéraire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Oyster
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 9031
Localisation : In the pines
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Dylan, ce littéraire   Lun 14 Avr - 0:17

Les plus beaux vers, les métaphores et autres tournures intéressantes.

Je commence par mon Panthéon du moment :

"Standin' on the gallows with my head in a noose
Any minute now I'm expecting all hell to break loose
"
(Things Have Changed)

"All the merry little elves can go hang themselves!
My faith is as cold as can be
."
(Huck's Tune)

Ceux-là sont pour moi emblématiques (je ne me risquerai pas à dire : révélateurs) du personnage de Bob Dylan tel qu'il apparaît dans Masked and Anonymous, et chaque soir sur scène. On ne peut prêter un caractère biographique à tous les mots d'un auteur, mais certains semblent résonner d'une certaine manière (on saura qu'il faut rester vague et prudent).

Dans Love Sick :

"I spoke like a child
You destroyed me with a smile
While I was sleeping"

"I watch them 'til they're gone
And they leave me hangin' on
To a shadow
"

Le "shadow" est prononcé d'une voix ténébreuse et semble couler avec (lui ? nous ?) parmi les ombres. Ces deux extraits me font frissonner à chaque écoute, images pessimistes (définitives ?) des relations sociales et amoureuses.
Diction fascinante en écho aux rythmes de l'orgue-électrocardiogramme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oyster
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 9031
Localisation : In the pines
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Lun 14 Avr - 0:33

Love Minus Zero / No Limit :

"My love she speaks like silence,
Without ideals or violence
"

Outre que la rime m'emballe comme au premier jour, je me garde de voir là l'empreinte du Dylan prétendument misogyne, pour y deviner plutôt l'idéal d'une relation essentiellement humaine, déshabillée du bling-bling moral et mondain de la civilisation.
Une chanson magnifiquement triste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
polymnie
Like a Rolling Stone
avatar

Nombre de messages : 128
Age : 46
Localisation : Tarn
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Lun 14 Avr - 0:47

Spirit on the water
Darkness on the face of the deep
I keep thinking about you baby
I can't hardly sleep


"Spirit on the water" de Modern Times
je me lance pas dans une analyse détaillée de la chanson, de peur d'être à côté de la plaque, mais j'adore cette chanson, ses mots!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oyster
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 9031
Localisation : In the pines
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Lun 14 Avr - 0:48

polymnie a écrit:
Spirit on the water
Darkness on the face of the deep
I keep thinking about you baby
I can't hardly sleep


"Spirit on the water" de Modern Times
je me lance pas dans une analyse détaillée de la chanson, de peur d'être à côté de la plaque, mais j'adore cette chanson, ses mots!

L'émouvant passage
"I can't go to paradise no more..."
m'aurait presque donné envie de pleurer à Bercy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jude
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2299
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Lun 14 Avr - 0:56

Seven Curses, au hasard :

Le vers liminaire, qui m'a toujours bizarrement fasciné au point de le griffonner partout dans mes cahiers au lycée : "Old Reilly stole a stallion", magie de l'allitération, force de la concision, allez savoir.

La strophe :

The gallows shadows shook the evening
In the night a hound dog bayed
In the night the grounds were groanin'
In the night the price was paid


The rest is silence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
polymnie
Like a Rolling Stone
avatar

Nombre de messages : 128
Age : 46
Localisation : Tarn
Date d'inscription : 23/03/2008

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Lun 14 Avr - 0:57

Mr. Oyster a écrit:
polymnie a écrit:
Spirit on the water
Darkness on the face of the deep
I keep thinking about you baby
I can't hardly sleep


"Spirit on the water" de Modern Times
je me lance pas dans une analyse détaillée de la chanson, de peur d'être à côté de la plaque, mais j'adore cette chanson, ses mots!

L'émouvant passage
"I can't go to paradise no more..."
m'aurait presque donné envie de pleurer à Bercy.

moi, je pleure de ne pas y avoir été!!! à Bercy....................pas au paradis Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oyster
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 9031
Localisation : In the pines
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Lun 14 Avr - 0:59

jude a écrit:
Seven Curses, au hasard :

Le vers liminaire, qui m'a toujours bizarrement fasciné au point de le griffonner partout dans mes cahiers au lycée : "Old Reilly stole a stallion", magie de l'allitération, force de la concision, allez savoir.

La strophe :

The gallows shadows shook the evening
In the night a hound dog bayed
In the night the grounds were groanin'
In the night the price was paid


The rest is silence...

Magie qui marche merveilleusement. Et la répétition, pratique courante chez Dylan, est délicieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oyster
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 9031
Localisation : In the pines
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Lun 14 Avr - 0:59

polymnie a écrit:
Mr. Oyster a écrit:
polymnie a écrit:
Spirit on the water
Darkness on the face of the deep
I keep thinking about you baby
I can't hardly sleep


"Spirit on the water" de Modern Times
je me lance pas dans une analyse détaillée de la chanson, de peur d'être à côté de la plaque, mais j'adore cette chanson, ses mots!

L'émouvant passage
"I can't go to paradise no more..."
m'aurait presque donné envie de pleurer à Bercy.

moi, je pleure de ne pas y avoir été!!! à Bercy....................pas au paradis Crying or Very sad

Bercy, techniquement, ce n'était pas le paradis... Mais c'était beau !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oyster
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 9031
Localisation : In the pines
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Mar 15 Avr - 19:36

Bon, avec tous les poètes qui traînent ici...
Pas plus d'enthousiasme que ça ? scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jude
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2299
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Mar 15 Avr - 19:51

Mr. Oyster a écrit:
Bon, avec tous les poètes qui traînent ici...
Pas plus d'enthousiasme que ça ? scratch

Si, mais rends-toi compte qu'il serait possible de poster pratiquement tous ses vers, dans cette perspective.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oyster
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 9031
Localisation : In the pines
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Mar 15 Avr - 19:53

jude a écrit:
Mr. Oyster a écrit:
Bon, avec tous les poètes qui traînent ici...
Pas plus d'enthousiasme que ça ? scratch

Si, mais rends-toi compte qu'il serait possible de poster pratiquement tous ses vers, dans cette perspective.

Eh bien, il faut y aller selon l'humeur du moment.
Et cesse de me vexer Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jude
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2299
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Mar 15 Avr - 19:54

Mr. Oyster a écrit:
jude a écrit:
Mr. Oyster a écrit:
Bon, avec tous les poètes qui traînent ici...
Pas plus d'enthousiasme que ça ? scratch

Si, mais rends-toi compte qu'il serait possible de poster pratiquement tous ses vers, dans cette perspective.

Eh bien, il faut y aller selon l'humeur du moment.
Et cesse de me vexer Crying or Very sad

Désolée, ça n'était pas mon intention.
Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oyster
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 9031
Localisation : In the pines
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Mar 15 Avr - 19:56

jude a écrit:
Mr. Oyster a écrit:
jude a écrit:
Mr. Oyster a écrit:
Bon, avec tous les poètes qui traînent ici...
Pas plus d'enthousiasme que ça ? scratch

Si, mais rends-toi compte qu'il serait possible de poster pratiquement tous ses vers, dans cette perspective.

Eh bien, il faut y aller selon l'humeur du moment.
Et cesse de me vexer Crying or Very sad

Désolée, ça n'était pas mon intention.
Sad

Je blague. Je ne me vexe jamais.
Ce qui tombe bien, parce-que vous les femmes, vous êtes cruelles sans vous en rendre compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jude
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2299
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Mar 15 Avr - 20:03

Mr. Oyster a écrit:
jude a écrit:
Mr. Oyster a écrit:
jude a écrit:
Mr. Oyster a écrit:
Bon, avec tous les poètes qui traînent ici...
Pas plus d'enthousiasme que ça ? scratch

Si, mais rends-toi compte qu'il serait possible de poster pratiquement tous ses vers, dans cette perspective.

Eh bien, il faut y aller selon l'humeur du moment.
Et cesse de me vexer Crying or Very sad

Désolée, ça n'était pas mon intention.
Sad

Je blague. Je ne me vexe jamais.
Ce qui tombe bien, parce-que vous les femmes, vous êtes cruelles sans vous en rendre compte.

On sent tout de suite le connaisseur. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oyster
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 9031
Localisation : In the pines
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Mar 15 Avr - 20:10

jude a écrit:
Mr. Oyster a écrit:
jude a écrit:
Mr. Oyster a écrit:
jude a écrit:
Mr. Oyster a écrit:
Bon, avec tous les poètes qui traînent ici...
Pas plus d'enthousiasme que ça ? scratch

Si, mais rends-toi compte qu'il serait possible de poster pratiquement tous ses vers, dans cette perspective.

Eh bien, il faut y aller selon l'humeur du moment.
Et cesse de me vexer Crying or Very sad

Désolée, ça n'était pas mon intention.
Sad

Je blague. Je ne me vexe jamais.
Ce qui tombe bien, parce-que vous les femmes, vous êtes cruelles sans vous en rendre compte.

On sent tout de suite le connaisseur. Rolling Eyes

Embarassed

"There's a woman on my lap and she's drinking champagne"

"You destroyed me with a smile"

"Some of these women they just give me the creeps"

"She just acts like we never have met"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ffrenz
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 453
Localisation : nulle part ailleurs
Date d'inscription : 08/03/2006

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Mer 16 Avr - 1:19

Et celle-là:
"Darkness at the break of noon
Shadows even the silver spoon
The handmade blade, the child's balloon
Eclipses both the sun and moon
To understand you know too soon"

IT'S ALL RIGHT MA I'M ONLY BLEEDING.

"L'obscurité quand midi éclate
Jette une ombre même sur la cuillère d'argent
La lame faite à la main, le ballon de l'enfant
Eclipse le soleil et la lune
Comprendre - tu sais trop tôt"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jude
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2299
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Mer 16 Avr - 14:16

Puisque c'est selon l'humeur, je serais encline à poster ce matin un passage de Simple Twist of Fate :

They walked along by the old canal
A little confused, I remember well
And stopped into a strange hotel with a neon burnin' bright
He felt the heat of the night hit him like a freight train
Moving with a simple twist of fate


Pour les raisons qu'on sait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jude
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2299
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Mer 16 Avr - 21:42

My love she's like some raven
At my window with a broken wing


La question sur Poe avait-elle ces vers pour origine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oyster
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 9031
Localisation : In the pines
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Mer 16 Avr - 21:51

jude a écrit:
My love she's like some raven
At my window with a broken wing


La question sur Poe avait-elle ces vers pour origine ?

Malheureusement non. Un simple soupçon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jude
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2299
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Jeu 17 Avr - 0:28

Mr. Oyster a écrit:
jude a écrit:
My love she's like some raven
At my window with a broken wing


La question sur Poe avait-elle ces vers pour origine ?

Malheureusement non. Un simple soupçon.

C'est vrai que Dylan lecteur de Poe, il n'a pas fallu attendre les Chroniques pour s'en douter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oyster
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 9031
Localisation : In the pines
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Jeu 17 Avr - 0:35

jude a écrit:
Mr. Oyster a écrit:
jude a écrit:
My love she's like some raven
At my window with a broken wing


La question sur Poe avait-elle ces vers pour origine ?

Malheureusement non. Un simple soupçon.

C'est vrai que Dylan lecteur de Poe, il n'a pas fallu attendre les Chroniques pour s'en douter.

Il en parle dans les Chroniques ? (je me souviens surtout d'Homère et de Rousseau...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No fun
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 4944
Age : 31
Localisation : Prague
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Jeu 17 Avr - 0:39

Mr. Oyster a écrit:
jude a écrit:
Mr. Oyster a écrit:
jude a écrit:
My love she's like some raven
At my window with a broken wing


La question sur Poe avait-elle ces vers pour origine ?

Malheureusement non. Un simple soupçon.

C'est vrai que Dylan lecteur de Poe, il n'a pas fallu attendre les Chroniques pour s'en douter.

Il en parle dans les Chroniques ? (je me souviens surtout d'Homère et de Rousseau...)

Pareil .. je ne suis pas sur qu'il parle de Poe ..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jude
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2299
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Jeu 17 Avr - 1:00

Planet waves a écrit:
Mr. Oyster a écrit:
jude a écrit:
Mr. Oyster a écrit:
jude a écrit:
My love she's like some raven
At my window with a broken wing


La question sur Poe avait-elle ces vers pour origine ?

Malheureusement non. Un simple soupçon.

C'est vrai que Dylan lecteur de Poe, il n'a pas fallu attendre les Chroniques pour s'en douter.

Il en parle dans les Chroniques ? (je me souviens surtout d'Homère et de Rousseau...)

Pareil .. je ne suis pas sur qu'il parle de Poe ..

Infâmes qui osez remettre ma parole en doute, sachez que je connais par coeur les pages où il est question de littérature, et je jure que Poe y est cité. Il écrit qu'il lisait beaucoup de recueils de poésie, dont Byron, dont Longfellow, dont Poe. Il précise par ailleurs qu'il a appris par coeur le poème de Poe "The Bells" et qu'il a même composé une mélodie à la guitare pour l'adapter en chanson - ce que Ochs a d'ailleurs fait dans son premier album.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oyster
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 9031
Localisation : In the pines
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Jeu 17 Avr - 1:02

jude a écrit:
Planet waves a écrit:
Mr. Oyster a écrit:
jude a écrit:
Mr. Oyster a écrit:
jude a écrit:
My love she's like some raven
At my window with a broken wing


La question sur Poe avait-elle ces vers pour origine ?

Malheureusement non. Un simple soupçon.

C'est vrai que Dylan lecteur de Poe, il n'a pas fallu attendre les Chroniques pour s'en douter.

Il en parle dans les Chroniques ? (je me souviens surtout d'Homère et de Rousseau...)

Pareil .. je ne suis pas sur qu'il parle de Poe ..

Infâmes qui osez remettre ma parole en doute, sachez que je connais par coeur les pages où il est question de littérature, et je jure que Poe y est cité. Il écrit qu'il lisait beaucoup de recueils de poésie, dont Byron, dont Longfellow, dont Poe. Il précise par ailleurs qu'il a appris par coeur le poème de Poe "The Bells" et qu'il a même composé une mélodie à la guitare pour l'adapter en chanson - ce que Ochs a d'ailleurs fait dans son premier album.

Je m'incline avec une immense humilité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
No fun
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 4944
Age : 31
Localisation : Prague
Date d'inscription : 30/03/2006

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Jeu 17 Avr - 1:11

Mr. Oyster a écrit:
jude a écrit:
Planet waves a écrit:
Mr. Oyster a écrit:
jude a écrit:
Mr. Oyster a écrit:
jude a écrit:
My love she's like some raven
At my window with a broken wing


La question sur Poe avait-elle ces vers pour origine ?

Malheureusement non. Un simple soupçon.

C'est vrai que Dylan lecteur de Poe, il n'a pas fallu attendre les Chroniques pour s'en douter.

Il en parle dans les Chroniques ? (je me souviens surtout d'Homère et de Rousseau...)

Pareil .. je ne suis pas sur qu'il parle de Poe ..

Infâmes qui osez remettre ma parole en doute, sachez que je connais par coeur les pages où il est question de littérature, et je jure que Poe y est cité. Il écrit qu'il lisait beaucoup de recueils de poésie, dont Byron, dont Longfellow, dont Poe. Il précise par ailleurs qu'il a appris par coeur le poème de Poe "The Bells" et qu'il a même composé une mélodie à la guitare pour l'adapter en chanson - ce que Ochs a d'ailleurs fait dans son premier album.

Je m'incline avec une immense humilité.

ça me revient maintenant .. (avec une phrase pareille,on va sans aucun doute penser que je suis de mauvaise foi).C'est la référence à "The bells" qui m'a remis sur la voie ..
Bravo Jude ! (mais je m'incline pas pour autant,j'ai plus de fierté qu'Oyster).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odradek
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 8153
Date d'inscription : 16/04/2005

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Jeu 17 Avr - 1:33

jude a écrit:
Planet waves a écrit:
Mr. Oyster a écrit:
jude a écrit:
Mr. Oyster a écrit:
jude a écrit:
My love she's like some raven
At my window with a broken wing


La question sur Poe avait-elle ces vers pour origine ?

Malheureusement non. Un simple soupçon.

C'est vrai que Dylan lecteur de Poe, il n'a pas fallu attendre les Chroniques pour s'en douter.

Il en parle dans les Chroniques ? (je me souviens surtout d'Homère et de Rousseau...)

Pareil .. je ne suis pas sur qu'il parle de Poe ..

Infâmes qui osez remettre ma parole en doute, sachez que je connais par coeur les pages où il est question de littérature, et je jure que Poe y est cité. Il écrit qu'il lisait beaucoup de recueils de poésie, dont Byron, dont Longfellow, dont Poe. Il précise par ailleurs qu'il a appris par coeur le poème de Poe "The Bells" et qu'il a même composé une mélodie à la guitare pour l'adapter en chanson - ce que Ochs a d'ailleurs fait dans son premier album.


Bien sûr que Jude a raison ! Même que notre héros a lu 'The raven' lors de son émission radio.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jude
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2299
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Jeu 17 Avr - 1:38

odradek a écrit:
jude a écrit:
Planet waves a écrit:
Mr. Oyster a écrit:
jude a écrit:
Mr. Oyster a écrit:
jude a écrit:
My love she's like some raven
At my window with a broken wing


La question sur Poe avait-elle ces vers pour origine ?

Malheureusement non. Un simple soupçon.

C'est vrai que Dylan lecteur de Poe, il n'a pas fallu attendre les Chroniques pour s'en douter.

Il en parle dans les Chroniques ? (je me souviens surtout d'Homère et de Rousseau...)

Pareil .. je ne suis pas sur qu'il parle de Poe ..

Infâmes qui osez remettre ma parole en doute, sachez que je connais par coeur les pages où il est question de littérature, et je jure que Poe y est cité. Il écrit qu'il lisait beaucoup de recueils de poésie, dont Byron, dont Longfellow, dont Poe. Il précise par ailleurs qu'il a appris par coeur le poème de Poe "The Bells" et qu'il a même composé une mélodie à la guitare pour l'adapter en chanson - ce que Ochs a d'ailleurs fait dans son premier album.


Bien sûr que Jude a raison ! Même que notre héros a lu 'The raven' lors de son émission radio.

Il déclame bien, mon petit canard, en plus. On s'interrogeait sur les rapports Dylan/Poe, qui je crois sont loin de s'arrêter à des phénomènes d'intertextualité évidents, comme la mention de la rue Morgue dans 'Just Like Tom Thumb's Blues' ou le clin d'oeil à 'The Raven', par ailleurs, à la fin de 'Love Minus Zero'.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odradek
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 8153
Date d'inscription : 16/04/2005

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Jeu 17 Avr - 11:01

Je rectifie (mais çà ne change pas grand'chose), ce n'est pas The Raven qu'il lit, mais Annabel Lee du même Poe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jude
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2299
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Ven 18 Avr - 14:19

odradek a écrit:
Je rectifie (mais çà ne change pas grand'chose), ce n'est pas The Raven qu'il lit, mais Annabel Lee du même Poe.

Il évoque The Raven dans un show plus récent, il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odradek
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 8153
Date d'inscription : 16/04/2005

MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   Mer 23 Avr - 0:31

jude a écrit:
odradek a écrit:
Je rectifie (mais çà ne change pas grand'chose), ce n'est pas The Raven qu'il lit, mais Annabel Lee du même Poe.

Il évoque The Raven dans un show plus récent, il me semble.


Tu ne confonds pas avec Lou Reed ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dylan, ce littéraire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dylan, ce littéraire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Cafard Cosmique (webzine littéraire)
» "Rentrée littéraire septembre 2011"
» texte publié dans la revue littéraire Verso N° 149 et Chroniques Errantes N° 38
» La littérature au XVIII° siècle.
» Littérature et musique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shelter From The Storm :: Généralités :: LE GRAND OEUVRE-
Sauter vers: