Shelter From The Storm


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mai 1966

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Broots
Quinn The Eskimo (The Mighty Quinn)
avatar

Nombre de messages : 521
Localisation : de l'autre coté de la frontière
Date d'inscription : 28/01/2005

MessageSujet: Mai 1966   Mer 22 Juin - 4:01

Cette fois, lorsque Dylan pose le pied en France, le 22 Mai 1966, il est le centre d'intérêt de toute la presse. L'attente est grande en France comme dans le reste de l'Europe pour découvrir véritablement le phénomène américain, le troubadour folk... Dés la descente de l'avion au Bourget, il est entouré de photographes, de journalistes, de personalités diverses et de fans. Dylan, qui vit dans cette bousculade hystérique depuis de longs mois, n'est guère coopératif! Il se dirige alors vers le George V où une suite l'attend. Il ressort le soir même après minuit et il se rend dans différents night-clubs de Saint Germain Des Prés où il rencontre Johnny Hallyday. Quelques photos montrent Dylan et Hallyday en pleine nuit dans les rues de Paris. Dylan ne quitte pas ses célèbres lunettes noires, même en pleine nuit! Un peu plus tard, Dylan fera écouter à Hallyday certaines chansons de Blonde On Blonde qui n'est alors pas encore sorti.

Le lendemain la presse accourt dans une des salles du George V pour la traditionnelle conférence de presse. Dylan, qui depuis longtemps se méfie des journalistes, se joue avec brio des questions et des journalistes! Toutes les conférences de presse de cette période (1965-1966) sont pleines d'humour et de dérision et deviennent un jeu surréaliste pour Dylan. Voici quelques extraits de la conférence de presse du 23 Mai :

(Dylan arrive en tenant dans ses bras une marionnette qu'il appelle Finian!)

Journaliste : Pourquoi cette marionnette ?
Dylan : Elle m'a suivi.
Journaliste : Est-ce une mascotte ?
Dylan : Non, c'est un symbole religieux.
Journaliste : De quelle religion ?
Dylan : C'est un symbole de la religion des larmes!
Journaliste : Combien êtes-vous payé pour votre concert à Paris ?
Dylan : 350 millions de dollars!
Journaliste : Voulez-vous exprimer quelque chose de particulier dans vos chansons ?
Dylan : Non!
Journaliste : Quelle fut votre réaction lorsque vos chansons qui parlent des drogues ont été interdites dans les radios ?
Dylan : Interdites ? Qui a dit ça ?
Journaliste: Pensez-vous que les drogues peuvent inspirer ?
Dylan : Est-ce que vous en avez déjà essayées ?
Journaliste : Quelquefois.
Dylan : Dans ce cas vous devez savoir alors!
Journaliste : Que pensez-vous de l'intervention des Etats-Unis pendant la guerre en Europe en 1944 ?
Dylan : Vous trouvez que c'est une question facile ?
Journaliste : Oui.
Dylan : Je ne réponds pas aux questions faciles!
Journaliste : Qu'est-ce qui vous intéresse dans la vie ?
Dylan : Rien!
Journaliste : Etes-vous heureux ?
Dylan : Oui. Comme un cendrier peut-être!
Le lendemain c'est le grand jour : le premier concert de Dylan en France et c'est aussi l'anniversaire de Dylan (25 ans). L'Olympia est plein et le public attend avec impatience le chanteur folk, l'auteur de Blowin' In The Wind (qu'il ne chantera pas, bien sûr!). Pendant la première partie du concert, Dylan est seul sur scène avec sa guitare acoustique et son harmonica. Il chante sept chansons et le public est assez surpris par la longueur des chansons, par la complexité des mots (pour ceux qui comprennent l'anglais!) et par les longues pauses entre les chansons où Dylan accorde sa guitare longuement et semble se désintéresser du public! Lors d'une nouvelle pause où Dylan accorde de nouveau sa guitare, quelques personnes commencent à manifester leur irritation. Dylan leur demande s'ils n'ont rien à lire en attendant (!) ou d'aller faire un tour dans un bowling (!). Après l'entracte, le rideau se lève et cette fois Dylan n'est plus seul. Le Band a pris place et un immense drapeau américain orne le fond de la scène! Le volume et la richesse de la musique animent complètement Dylan

pendant les huits chansons de la deuxième partie qui se termine avec Like A Rolling Stone. Les journalistes dans leur édition du lendemain écrivent des critiques négatives du concert à l'exception d'un article du Monde : "... Pour apprécier véritablement Dylan il faut le voir sur scène parce que ce véritable poète a une présence incroyable. Sur scène il vit ses chansons. C'est là que l'on découvre sa véritable identité - un bohème épris de liberté et détestant le fait de devoir faire partie du show-business. Mais ce poète et cet artiste se trouvait bien au-delà de ce que pouvait comprendre le public de l'Olympia, si peu habitué à être en présence d'un talent si riche et divers..." Ce fut bien une des rares critiques favorables à Dylan. En France et en Europe les réactions d'une partie du public et des critiques furent souvent négatives car pour eux Dylan était encore le chanteur folk des années 1962 et 1963! Pourtant cette musique électrique si dynamique, explosive et violente était ce que recherchait Dylan et les réactions du public ne semblaient pas le perturber. La colère des audiences semblait même parfois hausser encore le niveau du Band et de Dylan et ces confrontations devenaient encore plus majestueuses. Aujourd'hui pourtant, ces concerts de 1966 sont considérés unanimement comme les plus grands concerts de Rock! Après le concert à l'Olympia, Dylan avait encore deux concerts à Londres. Ensuite Dylan n'allait plus chanter en Europe (à l'exception du concert à l'île de Wight le 31 Août 1969) avant 1978!


A ce jour il n'existe pas de version disponible (même sous forme pirate) du concert de l'Olympia. Il devait à l'époque être enregistré pour être diffusé sur Europe 1 mais au tout dernier moment Dylan en avait interdit l'enregistrement. Peut-être qu'un jour une cassette ou un CD circulera soudainement entre les mains des collectionneurs...

Des photos prises en coulisses à l'Olympia montrent Dylan devant un immense gâteau d'anniversaire. On peut voir aussi Hugues Aufray, Johnny Hallyday, le propriétaire de l'Olympia Bruno Coquatrix (qui n'a pas du tout aimé la prestation de Dylan sur scène!) et l'entourage de Dylan (musiciens et ami(e)s ...). Françoise Hardy raconte dans un livre avoir trouvé Dylan dans un état physique inquiétant et elle raconte aussi que, pendant l'entracte du concert, quelqu'un est venu la chercher en lui disant que Dylan ne voulait pas remonter sur scène si elle n'allait pas le voir dans sa loge! Après le concert elle se retrouve au George V et il lui fait écouter les bandes de Just Like A Woman et de I Want you qu'elle trouve magnifiques. Hugues Aufray voit aussi Dylan après le concert mais il trouve qu'il y a beaucoup trop de monde autour de Dylan qui est alors physiquement et nerveusement épuisé. De passage à Paris, Mike Porco, propriétaire du Gerdes Folk City à New York et qui fut le premier en 1961 à engager Dylan dans son club, visite aussi Dylan à l'hôtel. Le style de vie de Dylan est alors assez impressionnant. Il ne semble jamais dormir! En plus des concerts, un film est tourné sur la tournée européenne (Eat The Document) et tout un cercle d'amis gravite autour de lui continuellement. La nuit après les visites dans des clubs, Dylan et les musiciens restent dans leur chambre pour écouter les bandes de Blonde On Blonde ou les enregistrements des concerts des jours précédents. Il arrive aussi que Dylan travaille sur des nouvelles chansons qu'il joue ensuite avec Robbie Robertson.

Dylan, Mai 1966



http://www.es-conseil.fr/rlager/shootingstar/france.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.zbmteam.net
Richard 19
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 712
Localisation : Corrèze (France)
Date d'inscription : 31/01/2005

MessageSujet: Re: Mai 1966   Jeu 23 Juin - 23:02

C'est le seul concert parisien du Zim que j'ai raté...
Mais j'avais des circonstances atténuantes : pas à Paris pour foncer sur les places à la mise en vente, pas de moyen de transport...
J'ai déjà dû vous raconter ma déception quand à la place de l'enregistrement annoncé du concert, Europe 1 a juste diffusé Like A Rolling Stone (version disque officiel)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odradek
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 8153
Date d'inscription : 16/04/2005

MessageSujet: Re: Mai 1966   Ven 24 Juin - 1:21

Richard 19 a écrit:
C'est le seul concert parisien du Zim que j'ai raté...
Mais j'avais des circonstances atténuantes : pas à Paris pour foncer sur les places à la mise en vente, pas de moyen de transport...
J'ai déjà dû vous raconter ma déception quand à la place de l'enregistrement annoncé du concert, Europe 1 a juste diffusé Like A Rolling Stone (version disque officiel)...


J'avais onze ans à cette époque : j'avais acheté le numéro 0 de Rock and Folk qui avait couvert l'évènement - j'étais déjà fasciné par le personnage, qui nous changeait des éternels Beatles, et compagnie. Un vent de liberté libre, en somme.

Voilà, vous savez mon âge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard 19
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 712
Localisation : Corrèze (France)
Date d'inscription : 31/01/2005

MessageSujet: Re: Mai 1966   Ven 24 Juin - 19:21

Mais avec mes 55 balais, je dois rester le doyen de ce forum, nananère!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
High Water
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 777
Localisation : France
Date d'inscription : 17/03/2005

MessageSujet: Re: Mai 1966   Ven 24 Juin - 21:59

Richard 19 a écrit:
Mais avec mes 55 balais, je dois rester le doyen de ce forum, nananère!


Ah, 55? Je croyais que tu en avais une vingtaine... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Broots
Quinn The Eskimo (The Mighty Quinn)
avatar

Nombre de messages : 521
Localisation : de l'autre coté de la frontière
Date d'inscription : 28/01/2005

MessageSujet: Re: Mai 1966   Ven 24 Juin - 23:57

oui c'est une surprise pour moi aussi.

Enfin.. je respecte mes ancetres bigsmurf


(ouah je vais me faire tapper dessus pour avoir dis ca Mr. Green )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.zbmteam.net
High Water
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 777
Localisation : France
Date d'inscription : 17/03/2005

MessageSujet: Re: Mai 1966   Sam 25 Juin - 1:28

Prendre un billet d'avion spécialement pour venir te taper??? Oh, je ne pense pas... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Broots
Quinn The Eskimo (The Mighty Quinn)
avatar

Nombre de messages : 521
Localisation : de l'autre coté de la frontière
Date d'inscription : 28/01/2005

MessageSujet: Re: Mai 1966   Sam 25 Juin - 1:45

oui mais je viens en france en decembre moi What a Face
je vais devoir regarder derriere moi quand je marche Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.zbmteam.net
High Water
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 777
Localisation : France
Date d'inscription : 17/03/2005

MessageSujet: Re: Mai 1966   Sam 25 Juin - 11:39

Tu ferais mieux de venir en novembre... Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oyster
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 9031
Localisation : In the pines
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: Mai 1966   Dim 26 Juin - 20:35

Broots a écrit:

Etes-vous heureux ?
Oui. Comme un cendrier peut-être!
Je trouve que ça fait beaucoup de bien ce genre de petites formules...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anotherside
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 289
Localisation : Savoie, Cachan et Oxford
Date d'inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Mai 1966   Dim 26 Juin - 23:53

Mr. Oyster a écrit:
Broots a écrit:

Etes-vous heureux ?
Oui. Comme un cendrier peut-être!
Je trouve que ça fait beaucoup de bien ce genre de petites formules...
C'est vrai que cet entretien est bien marrant, dans sa façon d'interroger le journaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oyster
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 9031
Localisation : In the pines
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: Mai 1966   Lun 27 Juin - 0:19

Ouaip, à cette époque là les interviews de Dylan étaient excellentes ! Ca c'est de la répartie !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anotherside
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 289
Localisation : Savoie, Cachan et Oxford
Date d'inscription : 20/05/2005

MessageSujet: Re: Mai 1966   Lun 27 Juin - 0:24

Mr. Oyster a écrit:
Ouaip, à cette époque là les interviews de Dylan étaient excellentes ! Ca c'est de la répartie !
Ou comment inverser les rôles en fait ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard 19
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 712
Localisation : Corrèze (France)
Date d'inscription : 31/01/2005

MessageSujet: Re: Mai 1966   Lun 27 Juin - 0:35

zigmounette a écrit:
Richard 19 a écrit:
Mais avec mes 55 balais, je dois rester le doyen de ce forum, nananère!


Ah, 55? Je croyais que tu en avais une vingtaine... Mr. Green

Dans ma tête, peut être, mais mes artères ne disent pas la même chose (lol)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard 19
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 712
Localisation : Corrèze (France)
Date d'inscription : 31/01/2005

MessageSujet: Re: Mai 1966   Lun 27 Juin - 0:44

Broots a écrit:
oui c'est une surprise pour moi aussi.

Enfin.. je respecte mes ancetres bigsmurf


(ouah je vais me faire tapper dessus pour avoir dis ca Mr. Green )

Rassure-toi, je suis d'un naturel non violent.
Et le terme d'ancêtre (en Dylanisme ou en Dylanité?) ne me choque pas, bien au contraire.
Mais dis-moi, Broots, si tu suivais un peu, en tant que premier membre enregistré (après le webmaster), il me semble que dans nos premiers posts j'avais écris que j'avais suivi Dylan dès les années 60. Et comme on ne mettait pas encore Dylan dans les biberons, par déduction logique (ou à défaut, en comptant un peu sur ses doigts) tout le monde pouvait aisément situer mon âge...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard 19
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 712
Localisation : Corrèze (France)
Date d'inscription : 31/01/2005

MessageSujet: Re: Mai 1966   Lun 27 Juin - 0:47

Mr. Oyster a écrit:
Ouaip, à cette époque là les interviews de Dylan étaient excellentes ! Ca c'est de la répartie !

Il y a une séquence du même tonneau dans Don't Look Back.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
High Water
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 777
Localisation : France
Date d'inscription : 17/03/2005

MessageSujet: Re: Mai 1966   Ven 7 Oct - 11:59

J'ai pas mal lu sur cette période récemment, entre-autres:

«... And on May 24, his 25th birthday, Dylan played L'Olympia in Paris, where the French even jeered his acoustic set. At one point he told the audience to "go to the bowling hall until I'm finished". Later, during the electric set, he announced, "Don't worry, I'm just eager to finish and leave you as you are". Le Figaro's review echoed the British press with the headline "The Fall Of An Idol". The concert was recorded for French radio but never broadcast.» (Nigel Williamson)

Eh bien, décidemment, la presse de l'époque ne fut pas trop perspicace... Mr. Green

Il ne me semble pas que le concert soit publié en bootleg, quel dommage!!!! Shit

Et Françoise Hardy, toutes les rock stars de l'époque bavaient devant elle, et selon ses propres mots, elle ne s'en rendait pas compte... Faut pas être futée quand même... Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard 19
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 712
Localisation : Corrèze (France)
Date d'inscription : 31/01/2005

MessageSujet: Re: Mai 1966   Dim 16 Oct - 22:56

zigmounette a écrit:

Il ne me semble pas que le concert soit publié en bootleg, quel dommage!!!! Shit
Peut-être quand Europe 1 fera un peu de ménage dans ses caves ou ses greniers...
J'avais expliqué un peu plus haut dans le topic ma déception devant mon transistor quand en guise de concert (Musicorama, ça s'appelait à l'époque), le présentateur s'était borné à passer Like A Rolling Stone (version disque) en disant que le concert était indiffusable, ou quelque chose comme ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Broots
Quinn The Eskimo (The Mighty Quinn)
avatar

Nombre de messages : 521
Localisation : de l'autre coté de la frontière
Date d'inscription : 28/01/2005

MessageSujet: Re: Mai 1966   Mer 19 Oct - 0:13

maintenant que j'y pense je verrais bien des photos de Bob a coté de ce blaireau de Hallyday, juste pour rire Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.zbmteam.net
Richard 19
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 712
Localisation : Corrèze (France)
Date d'inscription : 31/01/2005

MessageSujet: Re: Mai 1966   Mer 19 Oct - 0:30

Ah que ils étaient jeunes et beaux en ce temps là!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mai 1966   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mai 1966
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tilt 09/11/1966
» Taste Mk 1 (1966-1968)
» Appel aux témoignages - Oct 1966
» Hermann Scherchen (1891 - 1966)
» The Yardbirds - Roger The Engineer (1966)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shelter From The Storm :: Généralités :: L'ACTUALITE-
Sauter vers: