Shelter From The Storm


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le live 1966

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Êtes-vous plutôt partie acoustique ou partie électrique ?
Acoustique
20%
 20% [ 3 ]
Electrique
20%
 20% [ 3 ]
Ex-aequo/Les deux sont indissociables
60%
 60% [ 9 ]
Aucune des deux
0%
 0% [ 0 ]
Abstention
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 15
 

AuteurMessage
Tebaldeo
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 558
Age : 20
Date d'inscription : 04/12/2013

MessageSujet: Le live 1966   Dim 8 Déc - 16:09



Aux urnes Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moonwatcher
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 510
Age : 24
Date d'inscription : 23/07/2012

MessageSujet: Re: Le live 1966   Dim 8 Déc - 18:55

8e merveille du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baptiste
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2502
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Le live 1966   Dim 8 Déc - 19:00

Pardon de ne pas choisir mais là, vraiment, je peux pas.
Les deux.
Et un fil conducteur à ces deux facettes : un chant sorti de nulle part, un mec qui se jette dans l'arène sans réellement savoir ce qu'il va faire. Un funambule. D'abord dans un souffle, puis dans une énergie qui ressemble au dernier sursaut d'un mourant.

_________________
Sing along Bob
Sing, sing along Zimmerman
J'suis cow-boy à Paname
Mais c'est la faute à Dylan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soledad
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2019
Age : 24
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Le live 1966   Dim 8 Déc - 19:05

Baptiste est particulièrement lyrique aujourd'hui!

(c'est beau)

Pareil pour moi, impossible de choisir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleyster
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 4806
Age : 25
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Le live 1966   Dim 8 Déc - 20:11

Quand Baptiste devient Jean Genet.

Les deux sont indissociables, Oyster disait avoir vu deux Dylan entre Rome et Paris, ici c'est deux Dylan en un soir. La retenue de l'un sublime la lancée de l'autre. On sent une tension entre ces deux personnages.
Et c'est l’électrique qui l'emporte. Du début à la fin, il décolle, jusqu’à se délester du public. C'est l’électricité qui rend ce live mythique et pose Dylan au-dessus de tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moonwatcher
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 510
Age : 24
Date d'inscription : 23/07/2012

MessageSujet: Re: Le live 1966   Dim 8 Déc - 21:15

Aleyster a écrit:
Et c'est l’électrique qui l'emporte. Du début à la fin, il décolle, jusqu’à se délester du public. C'est l’électricité qui rend ce live mythique et pose Dylan au-dessus de tout.
Pas d'accord. Pour moi la trahison ultime s'est toujours trouvée dans la première partie acoustique. C'est pas avec une guitare électrique qu'il a "trahi" son public, c'est avec sa guitare acoustique et le traitement primitif, sauvage et manifestement écorché de ses morceaux folks. Je comprend même pas pourquoi le public applaudi dans la première partie. Pourquoi il reste pour la seconde, tout était annoncé.
C'est ça qui rend ces concerts si beaux et si précieux à mes yeux. Tout était joué d'avance dés le premier accord, et le public n'y a vu que du feu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JeffreyLeePierre
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2637
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Le live 1966   Dim 8 Déc - 21:56

Oui, oui, c'est le virage électrique qui fait que Dylan est Dylan ; et Highway 61 et Blonde On Blonde sont ses deux meilleurs albums, bien au dessus des premiers, mais... je préfère écouter la partie accoustique de ce disque/concert.
L'électrique, c'est le bordel. Et je ne me remettrai j-a-m-a-i-s du traitement infligé à One Too Many Mornings (qui en plus, deviendra la façon standard de la jouer en live). Grrrr.Evil or Very Mad 
Alors que le solo d'harmonica de Mr Tambourine Man (si peu accoustique, d'ailleurs), là ça décolle pour de vrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moonwatcher
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 510
Age : 24
Date d'inscription : 23/07/2012

MessageSujet: Re: Le live 1966   Dim 8 Déc - 21:57

JeffreyLeePierre a écrit:
Oui, oui, c'est le virage électrique qui fait que Dylan est Dylan ; et Highway 61 et Blonde On Blonde sont ses deux meilleurs albums, bien au dessus des premiers, mais... je préfère écouter la partie accoustique de ce disque/concert.
L'électrique, c'est le bordel. Et je ne me remettrai j-a-m-a-i-s du traitement infligé à One Too Many Mornings (qui en plus, deviendra la façon standard de la jouer en live). Grrrr.Evil or Very Mad 
Alors que le solo d'harmonica de Mr Tambourine Man (si peu accoustique, d'ailleurs), là ça décolle pour de vrai.
Voilà. En fait, la partie acoustique n'est pas acoustique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JeffreyLeePierre
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2637
Age : 50
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Le live 1966   Dim 8 Déc - 22:04

Oui, enfin, techniquement, c'est de l'électro-accoustique. Avec la partie "électro" moyennement assurée par une sono imparfaite. A moins que ce ne soit l'enregistrement. Mais je dirais qu'il y a quand même une disto liée à pas assez de puissance pour la taille de la salle à sonoriser avec le matos de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleyster
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 4806
Age : 25
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Le live 1966   Dim 8 Déc - 22:13

Moonwatcher a écrit:
Aleyster a écrit:
Et c'est l’électrique qui l'emporte. Du début à la fin, il décolle, jusqu’à se délester du public. C'est l’électricité qui rend ce live mythique et pose Dylan au-dessus de tout.
Pas d'accord. Pour moi la trahison ultime s'est toujours trouvée dans la première partie acoustique. C'est pas avec une guitare électrique qu'il a "trahi" son public, c'est avec sa guitare acoustique et le traitement primitif, sauvage et manifestement écorché de ses morceaux folks. Je comprend même pas pourquoi le public applaudi dans la première partie. Pourquoi il reste pour la seconde, tout était annoncé.
C'est ça qui rend ces concerts si beaux et si précieux à mes yeux. Tout était joué d'avance dés le premier accord, et le public n'y a vu que du feu.
C'est ce que je dis en parlant de tension. La session acoustique est cassante, on sent qu'il se retient. Le public se laisse berner alors que Dylan s'enfonce, et quand le public réalise, Dylan est déjà loin. C'est ce qui rend la partie acoustique si intéressante, c'est un "ça arrive", mais c'est Not dark yet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oyster
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 9031
Localisation : In the pines
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: Le live 1966   Lun 9 Déc - 17:52

C'est un disque parfait pour le digestif.
Tu ouvres les bouteilles pendant le premier disque, et tu emmerdes les voisins en chantant "comme Dylan" pendant le second.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
gengis_khan
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 1548
Age : 27
Localisation : Alpes
Date d'inscription : 25/07/2012

MessageSujet: Re: Le live 1966   Lun 9 Déc - 22:52

JeffreyLeePierre a écrit:
Et je ne me remettrai j-a-m-a-i-s du traitement infligé à One Too Many Mornings (qui en plus, deviendra la façon standard de la jouer en live). Grrrr.Evil or Very Mad 

Moi je l'adore cette version. Parce que j'ai mis du temps à réaliser que c'était la même chanson présente sur Time they are a changin' alors qu'elles n'ont absolument rien à voir ! et ca définit à merveille Dylan, déjà à cette époque alors qu'il n'a que 26 ans. C'est un bordel monstre et le Band de répondre "BEHIND" !!!! personne à par Bobby ne peut offrir une telle pagaille, un joyeux bordel, il a laissé un paquet de monde sur la touche, bien lancé dans son set électrique alors que tout le monde dans la salle à en tête ses albums acoustiques et que pas un grognon n'a fait le lien avec la version studio transformée de la sorte juste sous leurs yeux.. je trouve ca beau

Sinon je ne fait aucune différence entre les 2 set quand je l'écoute, j'aime m'envoyer l'album en entier sans entracte et un bourbon sans glace entre les doigts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le live 1966   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le live 1966
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Live At The Village Vanguard Again! (1967)
» Grateful Dead - Live/Dead (1969)
» Butterfield Blues Band : Live Streaming (1966)
» The Live Adventures Of Mike Bloomfield And Al Kooper (1969)
» [Rech] araignée promo live a bercy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shelter From The Storm :: Généralités :: LE GRAND OEUVRE-
Sauter vers: