Shelter From The Storm


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Brèves littéraires.

Aller en bas 
AuteurMessage
Aleyster
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 4807
Age : 26
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Brèves littéraires.   Mer 5 Sep - 22:04

Je m'insurge. Ils vont rééditer Bagatelle pour un massacre, alors que Céline lui-même avait demandé que les trois livres (L'école des cadavres et Les beaux draps suivant Bagatelle) ne le soient jamais plus. Certes, il s'agit d'une petite maison d'édition québécoise et les livres devraient rester assez confidentiels. Mais ne pas respecter sa volonté est scandaleux. Réhabiliter les textes de Céline est déjà assez difficile sans qu'on vienne remettre l’antisémitisme sur le tapis. Les livres existent, il faut le savoir, il faut prendre l'homme pour ce qu'il est, mais il ne faut pas remettre Bagatelle à la portée du premier imbécile.

http://www.20minutes.fr/article/997649/pamphlets-celine-vont-etre-reedites-quebec


Dernière édition par Aleyster le Jeu 6 Sep - 0:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soledad
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2019
Age : 25
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Brèves littéraires.   Mer 5 Sep - 23:57

A titre personnel j'y jetterais même pas un oeil si l'occasion m'en était donnée. Et j'imagine que c'est le cas de la plupart des lecteurs qui apprécient Céline. Ils en sont conscients, mais l'évite tout de même, il y a une certaine gêne.
Du coup, je trouve ça presque malsain, on se demande à qui ça s'adresse.
Ou alors la maison d'édition n'a pas trouvé meilleur moyen pour faire un peu parler d'elle.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noulé
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 916
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Brèves littéraires.   Jeu 6 Sep - 18:09

Ben moi je le lirai. Twisted Evil

La place que Céline a prise en littérature ne peut plus être assujettie à ses volontés, Céline n'appartient pas à Céline.

Et puis je m'insurge contre l'argument de la santé publique. Ne pas éditer Bagatelle parce qu'il pourrait tomber dans les mains d'imbéciles ? Je trouve que c'est un raisonnement très limite, avec des prolongements flippants. Je n'aime pas bien qu'une élite (pour qui se prend-elle ?) décide pour nous de ce que nous pouvons comprendre ou non...

Si l'ouvrage est correctement édité, avec préface et postface comme il faut, c'est très bien. Je fais confiance à l'humanité pour le prendre comme il mérite d'être pris, ou ne pas s'y intéresser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleyster
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 4807
Age : 26
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Brèves littéraires.   Jeu 6 Sep - 18:31

Quand je dis "tomber dans les mains d'imbéciles", je parle de ceux qui croient déjà au contenu et qui se feront un plaisir d'aller prendre au pied de la lettre tout ce qu'a écrit Céline. Pour les autres, je me doute qu'un livre, et s'il est bien fait, ne présente pas grand risque.
Enfin, il semblerait que le texte circule librement sur internet, alors ça ne changera pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
used_spoon
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2141
Age : 28
Date d'inscription : 19/12/2011

MessageSujet: Re: Brèves littéraires.   Jeu 6 Sep - 19:03

Je l'avais parcouru sur une version PDF.

Moi j'ai toujours pris l'antisémitisme de Céline comme une misanthropie assez général mais ciblé en particulier sur les juifs.


Oui ce n'est pas très beau ce qu'il dit, mais c'est d'une puissance littéraire...

Bref, il faut le lire, au moins pour le style.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JeffreyLeePierre
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2768
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Brèves littéraires.   Jeu 6 Sep - 19:22

Ah ben je comprends mieux : il y a bien longtemps, j'avais passé une nuit à me peler tous les Céline / Romans en Pléiade chez mes grands-parents, pour voir si c'était aussi dégueu que ce qui s'en disait. Je ne fabule pas : je connaissais déjà le Voyage et Mort à Crédit, et j'avais parcouru les autres à toute blinde en cherchant ce qu'il y avait de si terrible.
Je pensais que La Pléiade serait exhaustive. Erreur. Je viens de vérifier sur le site de Gallimard, ils avaient respecté cette mise à l'index.

EDIT-- je n'avais pas lu la réponse d'Aleyster.


Dernière édition par JeffreyLeePierre le Jeu 6 Sep - 19:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Desmos
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 1494
Age : 24
Localisation : Le pays des vaches, Normandie
Date d'inscription : 20/12/2008

MessageSujet: Re: Brèves littéraires.   Jeu 6 Sep - 19:26

used_spoon a écrit:
Je l'avais parcouru sur une version PDF.

Moi j'ai toujours pris l'antisémitisme de Céline comme une misanthropie assez général mais ciblé en particulier sur les juifs.


Oui ce n'est pas très beau ce qu'il dit, mais c'est d'une puissance littéraire...

Bref, il faut le lire, au moins pour le style.

Certes, mais n'y a t'il pas moyen d'apprécier la puissance stylistique de Céline ailleurs que lorsqu'elle est mise au service d'une idéologie nauséabonde ?

(Je supporte à 100% la théorie selon laquelle la "petite maison d'édition québécoise" cherche surtout à faire parler d'elle avec tout ça, ou en tout cas de se faire un peu de fric avec la polémique qui a entouré l'ouvrage ces derniers temps. Comme ça elle a le monopole d'un bouquin dont tout le monde a beaucoup entendu parler, comme étant particulièrement malsain, au point de déclencher une polémique à un niveau politique, oulala ça fait peur. Et curiosité malsaine oblige...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oyster
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 9032
Localisation : In the pines
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: Brèves littéraires.   Jeu 6 Sep - 20:09

La maison d'édition, je m'en fous, mais...

"Moi j'ai toujours pris l'antisémitisme de Céline comme une misanthropie assez général mais ciblé en particulier sur les juifs."

Sophisme. (Mais je ne t'attaque pas personnellement, Used Spoon.)

Vous connaissez l'ami Emil (Cioran de son patronyme) ?
Il est un des écrivains-philosophes les plus pessimistes et misanthropes que je connaisse. C'est, accessoirement, mon Penseur - comme on dit pompeusement - préféré. Je l'aime d'amour, et tout.

Eh ben, l'ami Emil, dans sa jeunesse, a été un peu trop proche de la Garde de Fer, mouvement pro-fasciste roumain. La 2nde Guerre Mondiale, toussa. Cioran avait beau être misanthrope, quand il écrivait sur les Juifs - et les communistes -, ce n'était pas de la misanthropie en général : c'était de l'antisémitisme en particulier, point barre. A la rigueur, on peut extrapoler en disant que l'antisémitisme est, par extension, un anti-humanisme ; mais le chemin inverse est un non-sens. Nul besoin de cibler un peuple en particulier, son histoire, sa sociologie présumée, pour édifier un anti-humanisme quelconque. Cibler une population est un acte politiquement intéressé, et la politique par essence ("vie de la cité") n'a rien à voir avec la misanthropie, nihiliste par excellence.

On a sans doute tous de bonnes raisons de mépriser joyeusement l'espèce humaine ; de bonnes raisons d'envoyer telle ou telle "race" présumée à l'abattoir sous couvert de misanthropie, je ne crois pas. (Mais il est vrai que les nazis en herbe ne sont pas à une contradiction près du moment qu'elle sert leurs intérêts politiques.)

(En dehors de ça, je ne reviens pas sur le débat "Céline" à la mode, dont je me fiche à peu près éperdument. L'écrivain m'attire mais, bizarrement, ne parvient à me retenir. Moi, l'oralité, ça n'a jamais été mon fort ; j'ai essayé, hein, en n'ayant que faire du reste, mais en tant qu'humble lecteur je n'y arrive pas. Il faut croire que les monologues intérieurs à la Joyce, Faulkner, Camus et consorts me touchent à un endroit autrement sensible de moi-même que l'expression orale. C'est d'ailleurs pourquoi je préfère un Burroughs à un Kerouac, par exemple, ou le Bruit et la Fureur à d'autres ouvrages du même auteur.)

Oyster. tongue

PS HS : Tiens, je me souviens que du temps de mes vertes années lycéennes, je possédais une édition - imprimée avant même l'Occupation - de Mein Kampf. Elle est passée par les mains avides de tous mes petits camarades, qui ont pris un malin plaisir à vérifier de quoi l'adversaire était fait. Hitler était d'ailleurs un piètre écrivain, même politiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JeffreyLeePierre
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2768
Age : 52
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: Brèves littéraires.   Jeu 6 Sep - 20:27

Mr. Oyster a écrit:

(En dehors de ça, je ne reviens pas sur le débat "Céline" à la mode, dont je me fiche à peu près éperdument. L'écrivain m'attire mais, bizarrement, ne parvient à me retenir. Moi, l'oralité, ça n'a jamais été mon fort ; j'ai essayé, hein, en n'ayant que faire du reste, mais en tant qu'humble lecteur je n'y arrive pas. Il faut croire que les monologues intérieurs à la Joyce, Faulkner, Camus et consorts me touchent à un endroit autrement sensible de moi-même que l'expression orale. C'est d'ailleurs pourquoi je préfère un Burroughs à un Kerouac, par exemple, ou le Bruit et la Fureur à d'autres ouvrages du même auteur.)

Oyster. tongue
Et San Antonio, dans tout ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noulé
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 916
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Brèves littéraires.   Jeu 6 Sep - 23:10

Desmos a écrit:

Certes, mais n'y a t'il pas moyen d'apprécier la puissance stylistique de Céline ailleurs que lorsqu'elle est mise au service d'une idéologie nauséabonde ?

(Je supporte à 100% la théorie selon laquelle la "petite maison d'édition québécoise" cherche surtout à faire parler d'elle avec tout ça, ou en tout cas de se faire un peu de fric avec la polémique qui a entouré l'ouvrage ces derniers temps. Comme ça elle a le monopole d'un bouquin dont tout le monde a beaucoup entendu parler, comme étant particulièrement malsain, au point de déclencher une polémique à un niveau politique, oulala ça fait peur. Et curiosité malsaine oblige...)
Je suis assez d'accord concernant l'intérêt pour la maison d'édition de le publier ; mais ce n'est pas du tout la même question que l'intérêt de le lire.
Lire un brûlot antisémite c'est une chose, lire un brûlot antisémite écrit par l'un de nos plus grands écrivains, c'est autre chose ! Je lirai Bagatelle UNIQUEMENT parce que ça a été écrit par Céline.
Alors bien sûr, on ne parle plus du tout de littérature et on ne va pas faire semblant de le lire pour le style. On ne le lira pas non plus pour ses idées, mais pour ce qu'il révèle du cerveau qui l'a produit, d'où ont émanés en même temps de très grands romans.

(Et sinon, personnellement, je suis comme Oyster : loin d'être fanatique du style Céline. Mais n'empêche. J'ai tendance à considérer qu'on ne peut pas "produire" de la grande littérature sans avoir une profonde empathie pour le genre humain, et je suis vraiment intriguée par les écrivains comme Céline qui, tout en livrant des monuments de la littérature, se sont vautrés dans la plus abjecte négation de leurs semblables.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Desmos
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 1494
Age : 24
Localisation : Le pays des vaches, Normandie
Date d'inscription : 20/12/2008

MessageSujet: Re: Brèves littéraires.   Jeu 6 Sep - 23:19

Noulé a écrit:
Desmos a écrit:

Certes, mais n'y a t'il pas moyen d'apprécier la puissance stylistique de Céline ailleurs que lorsqu'elle est mise au service d'une idéologie nauséabonde ?

(Je supporte à 100% la théorie selon laquelle la "petite maison d'édition québécoise" cherche surtout à faire parler d'elle avec tout ça, ou en tout cas de se faire un peu de fric avec la polémique qui a entouré l'ouvrage ces derniers temps. Comme ça elle a le monopole d'un bouquin dont tout le monde a beaucoup entendu parler, comme étant particulièrement malsain, au point de déclencher une polémique à un niveau politique, oulala ça fait peur. Et curiosité malsaine oblige...)
Je suis assez d'accord concernant l'intérêt pour la maison d'édition de le publier ; mais ce n'est pas du tout la même question que l'intérêt de le lire.
Lire un brûlot antisémite c'est une chose, lire un brûlot antisémite écrit par l'un de nos plus grands écrivains, c'est autre chose ! Je lirai Bagatelle UNIQUEMENT parce que ça a été écrit par Céline.
Alors bien sûr, on ne parle plus du tout de littérature et on ne va pas faire semblant de le lire pour le style. On ne le lira pas non plus pour ses idées, mais pour ce qu'il révèle du cerveau qui l'a produit, d'où ont émanés en même temps de très grands romans.

(Et sinon, personnellement, je suis comme Oyster : loin d'être fanatique du style Céline. Mais n'empêche. J'ai tendance à considérer qu'on ne peut pas "produire" de la grande littérature sans avoir une profonde empathie pour le genre humain, et je suis vraiment intriguée par les écrivains comme Céline qui, tout en livrant des monuments de la littérature, se sont vautrés dans la plus abjecte négation de leurs semblables.)

Là ça me parait déjà être une meilleure motivation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
used_spoon
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2141
Age : 28
Date d'inscription : 19/12/2011

MessageSujet: Re: Brèves littéraires.   Jeu 6 Sep - 23:36

Desmos a écrit:
Noulé a écrit:
Desmos a écrit:

Certes, mais n'y a t'il pas moyen d'apprécier la puissance stylistique de Céline ailleurs que lorsqu'elle est mise au service d'une idéologie nauséabonde ?

(Je supporte à 100% la théorie selon laquelle la "petite maison d'édition québécoise" cherche surtout à faire parler d'elle avec tout ça, ou en tout cas de se faire un peu de fric avec la polémique qui a entouré l'ouvrage ces derniers temps. Comme ça elle a le monopole d'un bouquin dont tout le monde a beaucoup entendu parler, comme étant particulièrement malsain, au point de déclencher une polémique à un niveau politique, oulala ça fait peur. Et curiosité malsaine oblige...)
Je suis assez d'accord concernant l'intérêt pour la maison d'édition de le publier ; mais ce n'est pas du tout la même question que l'intérêt de le lire.
Lire un brûlot antisémite c'est une chose, lire un brûlot antisémite écrit par l'un de nos plus grands écrivains, c'est autre chose ! Je lirai Bagatelle UNIQUEMENT parce que ça a été écrit par Céline.
Alors bien sûr, on ne parle plus du tout de littérature et on ne va pas faire semblant de le lire pour le style. On ne le lira pas non plus pour ses idées, mais pour ce qu'il révèle du cerveau qui l'a produit, d'où ont émanés en même temps de très grands romans.

(Et sinon, personnellement, je suis comme Oyster : loin d'être fanatique du style Céline. Mais n'empêche. J'ai tendance à considérer qu'on ne peut pas "produire" de la grande littérature sans avoir une profonde empathie pour le genre humain, et je suis vraiment intriguée par les écrivains comme Céline qui, tout en livrant des monuments de la littérature, se sont vautrés dans la plus abjecte négation de leurs semblables.)

Là ça me parait déjà être une meilleure motivation.

Pas d'accord encore une fois. On peut lire quelque chose dont on ne partage pas les idées. Même si elles sont violentes etc...

Bon ceci dit, on ne parle pas non plus d'un chef d'oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Desmos
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 1494
Age : 24
Localisation : Le pays des vaches, Normandie
Date d'inscription : 20/12/2008

MessageSujet: Re: Brèves littéraires.   Jeu 6 Sep - 23:49

Je ne comprends pas, tu peux lire l'un des textes les plus violemment antisémite jamais couché sur papier et te contenter d'en dire que c'est bien écrit ? Un texte, c'est un fond et une forme, si l'un des deux est particulièrement dégueulasse, on ne peut pas vraiment y attacher de valeur en soi. Sinon, "Le Triomphe de la Volonté" serait une oeuvre majeure et fondatrice du septième art. Je ne suis pas un fervent défenseur de l'art amoral. Les lire pour l'auteur, pourquoi pas, pour la littérature, sûrement pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
used_spoon
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2141
Age : 28
Date d'inscription : 19/12/2011

MessageSujet: Re: Brèves littéraires.   Jeu 6 Sep - 23:59

Desmos a écrit:
Je ne comprends pas, tu peux lire l'un des textes les plus violemment antisémite jamais couché sur papier et te contenter d'en dire que c'est bien écrit ? Un texte, c'est un fond et une forme, si l'un des deux est particulièrement dégueulasse, on ne peut pas vraiment y attacher de valeur en soi. Les lire pour l'auteur, pourquoi pas, pour la littérature, sûrement pas.


Je le lis avec distance.

Mais je ne veux pas me faire défenseur de Céline hein, il en a pas grand chose à faire ou il est.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soledad
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2019
Age : 25
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Brèves littéraires.   Ven 7 Sep - 0:07

Comme Desmos j'aurais vraiment du mal à apprécier le style d'un texte donc je réfute les idées directrices.
Cependant parfois la forme me suffit. Mais je parle là surtout de la poésie ou autres textes particulièrement travaillées au niveau des sonorités, etc. Il m'arrive de trouver un texte magnifique et d'être émue sans rien comprendre au fond. Je pense surtout à Rimbaud dont je commence tout juste à comprendre les inspirations et significations majeures. Donc pour dire, fond et forme, pas nécessairement.

Mais pour revenir à Bagatelle, là quand même l'antisémitisme, c'est extrême. Même en le lisant pour l'écriture je sais que je ne pourrai pas en faire abstraction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Desmos
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 1494
Age : 24
Localisation : Le pays des vaches, Normandie
Date d'inscription : 20/12/2008

MessageSujet: Re: Brèves littéraires.   Ven 7 Sep - 0:33

Soledad a écrit:
Comme Desmos j'aurais vraiment du mal à apprécier le style d'un texte donc je réfute les idées directrices.
Cependant parfois la forme me suffit. Mais je parle là surtout de la poésie ou autres textes particulièrement travaillées au niveau des sonorités, etc. Il m'arrive de trouver un texte magnifique et d'être émue sans rien comprendre au fond. Je pense surtout à Rimbaud dont je commence tout juste à comprendre les inspirations et significations majeures. Donc pour dire, fond et forme, pas nécessairement.

Mais pour revenir à Bagatelle, là quand même l'antisémitisme, c'est extrême. Même en le lisant pour l'écriture je sais que je ne pourrai pas en faire abstraction.

Bien entendu, je ne parlais pas de textes qui ne se basent sur aucune idéologie, thèse, opinion, préconçue. Bien sûr, la poésie est l'un des nombreux genres qui échappent à la définition sommaire que j'ai offerte plus haut, il y a une part énorme de la littérature qui cherche uniquement à susciter une émotion, pas nécessairement à exprimer quelque chose. Mais là effectivement on parle d'un texte qui se fait porteur d'un message fort (et répugnant), il beaucoup trop lié à son propos pour qu'on l'ignore. Nous sommes bien d'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Noulé
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 916
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: Brèves littéraires.   Ven 7 Sep - 0:49

Desmos a écrit:
Je ne comprends pas, tu peux lire l'un des textes les plus violemment antisémite jamais couché sur papier et te contenter d'en dire que c'est bien écrit ? Un texte, c'est un fond et une forme, si l'un des deux est particulièrement dégueulasse, on ne peut pas vraiment y attacher de valeur en soi. Sinon, "Le Triomphe de la Volonté" serait une oeuvre majeure et fondatrice du septième art. Je ne suis pas un fervent défenseur de l'art amoral. Les lire pour l'auteur, pourquoi pas, pour la littérature, sûrement pas.

Entièrement d'accord. Je ne comprends pas non plus qu'on puisse les lire tranquillou pour le style, sauf à avoir une sacrée bonne dose de cynisme (comme pour porter une veste nazie sous prétexte qu'elles sont bien coupées, quoi. monkey )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esther
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 13934
Age : 44
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: Brèves littéraires.   Ven 7 Sep - 6:53

Tout cela me rappelle une récente anecdote.... Mon pote qui travaille comme disquaire dans une grand enseigne a vu débarquer un jeune beur dans son rayon. Il voulait acheter "Mein Kampf". Devant mon pote qui lui dit qu'il faut demander à ses collègues rayon bouquins mais qu'ils ne l'ont sûrement pas, il lui a juste demander s'il pouvait le commander...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleyster
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 4807
Age : 26
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Brèves littéraires.   Jeu 20 Sep - 22:47



Si vous voulez entendre la voix d'Apollinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleyster
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 4807
Age : 26
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: Brèves littéraires.   Jeu 18 Oct - 1:20



Une étude intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soledad
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2019
Age : 25
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Brèves littéraires.   Sam 20 Oct - 19:35

En effet !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soledad
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2019
Age : 25
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Brèves littéraires.   Sam 8 Déc - 22:00

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esther
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 13934
Age : 44
Date d'inscription : 22/06/2008

MessageSujet: Re: Brèves littéraires.   Sam 8 Déc - 22:32

Pas mon habitude, mais des amis à moi ont ouvert un site spécialisé dans la brève littéraire sur support numérique...

http://www.picastory.fr/

voilà voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soledad
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2019
Age : 25
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 28/02/2012

MessageSujet: Re: Brèves littéraires.   Mar 26 Nov - 21:35

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brèves littéraires.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Brèves littéraires.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prix littéraires
» Brèves littéraires.
» Le Cafard Cosmique (webzine littéraire)
» Antonio Vivaldi (1678-1741)
» Librettiste d'opéra, aventurier,militaire, académicien...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shelter From The Storm :: Généralités :: LECTURES, EXPOS, FILMS-
Sauter vers: