Shelter From The Storm


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 Le coin surréaliste.

Aller en bas 
AuteurMessage
Soledad
This Land Is Your Land
Soledad

Nombre de messages : 2019
Age : 26
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 28/02/2012

Le coin surréaliste. Empty
MessageSujet: Le coin surréaliste.   Le coin surréaliste. Icon_minitimeDim 15 Avr - 20:44

Eh bien non, l'homme n'est ni tout blanc, ni tout noir. L'homme est gris.
(G comprimer c'est thé paf à cils!).
Quoi, en plus d'être Fourniret bis, tu deviens cinglé, à vouloir m'assassiner, sournoisement, par une grenade-bouton de manchettes? Doux jésus.
Moi, monsieur, ma sieste, elle tombe de 3h à 6h. Voire un petit extra jusqu'à 7h.
Et toc.
J'en suis déplorablement affligée, si tu as une notion du temps seulement disponible en taille XXL.
Tout simplement car je me fiche de la salade ésotérique façon éditions Atlas de Julien Lepers. Ode à l'autodafé.

Aha, tu vois ! Je me plais à faire culpabiliser les gens. NAZI, JE SUIS NAZI ! Savais-tu que la brosse à chiotte est une arme de destruction massive potentielle ?
D'autant que je me complais à être un dictionnaire de synonymes.
Bougre avilissant ! Ajoute des trésors d'esprit à la magnificence de ton panache.
(Azi wallah ks tu parl le len gaj kikoo?)
Et on broute de l'herbe, on broute de l'herbe. Broutons lentement, broutons gaiement.
Mê.
Notification papier d'exclusion provisoire reçue. Proviseur blonde aux yeux bleus. Zéro tolérance: salutations distinguées.
J'ajouterais qu'elle n'omet pas le soulignage du mot travail.
ARBEIT, ARBEIT !
Bienvenue au XXIe Reich.
Pavé lancé dans le vent.

Cligne des yeux deux fois, si t'as tout reçu.










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
used_spoon
This Land Is Your Land
used_spoon

Nombre de messages : 2149
Age : 28
Date d'inscription : 19/12/2011

Le coin surréaliste. Empty
MessageSujet: Re: Le coin surréaliste.   Le coin surréaliste. Icon_minitimeDim 15 Avr - 22:13

Caractère du vide et du contretemps, il n'y a rien dans le réfrigérateur qui ne soit vrai. Il reste par contre à voir du vide dans l'ectoplasme.
Rigole Philippe Douste-Blazy pendant que les méandres du cynisme s'égarent sous les paupières du souverain poncif.
Le couard semble pensif et ridicule sous les sifflets des des aéroplanes. Et le chinois dans tout ça change de trottoir pour chercher son caniche.
Comble de l'archéologue que d'être apostrophé sous les balcons. Il n'en attendait pas moins mais en aurait souhaité plus. Si seulement il avait soumis sa capuche au cliquetis du coucou. Pourquoi dites vous. Pourquoi dites vous.

Parti en quinconce, il capte l'attention du duo d'antilope sur sauce caoutchouc. Manipulation, tribulation, contemplation, il fait bon vivre sous les rangs d'oignons.

Jacques Cheminade et coléoptère puis tropique du cancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soledad
This Land Is Your Land
Soledad

Nombre de messages : 2019
Age : 26
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 28/02/2012

Le coin surréaliste. Empty
MessageSujet: Re: Le coin surréaliste.   Le coin surréaliste. Icon_minitimeDim 15 Avr - 22:36

@used_spoon a écrit:
Caractère du vide et du contretemps, il n'y a rien dans le réfrigérateur qui ne soit vrai. Il reste par contre à voir du vide dans l'ectoplasme.
Rigole Philippe Douste-Blazy pendant que les méandres du cynisme s'égarent sous les paupières du souverain poncif.
Le couard semble pensif et ridicule sous les sifflets des des aéroplanes. Et le chinois dans tout ça change de trottoir pour chercher son caniche.
Comble de l'archéologue que d'être apostrophé sous les balcons. Il n'en attendait pas moins mais en aurait souhaité plus. Si seulement il avait soumis sa capuche au cliquetis du coucou. Pourquoi dites vous. Pourquoi dites vous.

Parti en quinconce, il capte l'attention du duo d'antilope sur sauce caoutchouc. Manipulation, tribulation, contemplation, il fait bon vivre sous les rangs d'oignons.

Jacques Cheminade et coléoptère puis tropique du cancer.

Dignement pataphysique.

Wink

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleyster
This Land Is Your Land
Aleyster

Nombre de messages : 4807
Age : 27
Date d'inscription : 13/04/2009

Le coin surréaliste. Empty
MessageSujet: Re: Le coin surréaliste.   Le coin surréaliste. Icon_minitimeDim 15 Avr - 22:40

Le surréalisme m'insupporte, non pour ce qu'il est mais pour ce qu'il tend à être. Récemment, et dans trois jours encore, je rejoindrais des professeurs qui me forceront à le définir et en ingurgiter des citations. En le créant, Breton a tué le surréalisme, c'est manifeste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
used_spoon
This Land Is Your Land
used_spoon

Nombre de messages : 2149
Age : 28
Date d'inscription : 19/12/2011

Le coin surréaliste. Empty
MessageSujet: Re: Le coin surréaliste.   Le coin surréaliste. Icon_minitimeDim 15 Avr - 22:57

@Aleyster a écrit:
Le surréalisme m'insupporte, non pour ce qu'il est mais pour ce qu'il tend à être. Récemment, et dans trois jours encore, je rejoindrais des professeurs qui me forceront à le définir et en ingurgiter des citations. En le créant, Breton a tué le surréalisme, c'est manifeste.

Très juste, dès qu'il est mise en scène, interprété et interprétable, ça n'a plus grand sens. Ceci dit, la pratique littéraire de l'écriture automatique ou du cadavre exquis reste intéressante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soledad
This Land Is Your Land
Soledad

Nombre de messages : 2019
Age : 26
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 28/02/2012

Le coin surréaliste. Empty
MessageSujet: Re: Le coin surréaliste.   Le coin surréaliste. Icon_minitimeDim 15 Avr - 23:10

@Aleyster a écrit:
Le surréalisme m'insupporte, non pour ce qu'il est mais pour ce qu'il tend à être. Récemment, et dans trois jours encore, je rejoindrais des professeurs qui me forceront à le définir et en ingurgiter des citations. En le créant, Breton a tué le surréalisme, c'est manifeste.

Peux-tu expliciter cela ?

Tout d'abord, je pense également que ce n'est pas quelque chose de définissable, ni d'enseignable.
C'est plutôt cela que je reprocherais à Breton, ce besoin de le définir. Car il n'en est pas le créateur. S'il y en a jamais eu un.

Sinon j'y attache beaucoup d'importance, et c'est Vian qui m'y a sensibilisé.
Même si pour moi c'est avant tout un jeu et un plaisir de manier les mots, je crois vraiment en la force de cette manière d'exprimer les choses.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleyster
This Land Is Your Land
Aleyster

Nombre de messages : 4807
Age : 27
Date d'inscription : 13/04/2009

Le coin surréaliste. Empty
MessageSujet: Re: Le coin surréaliste.   Le coin surréaliste. Icon_minitimeDim 15 Avr - 23:43

@Soledad a écrit:
@Aleyster a écrit:
Le surréalisme m'insupporte, non pour ce qu'il est mais pour ce qu'il tend à être. Récemment, et dans trois jours encore, je rejoindrais des professeurs qui me forceront à le définir et en ingurgiter des citations. En le créant, Breton a tué le surréalisme, c'est manifeste.

Peux-tu expliciter cela ?

Tout d'abord, je pense également que ce n'est pas quelque chose de définissable, ni d'enseignable.
C'est plutôt cela que je reprocherais à Breton, ce besoin de le définir. Car il n'en est pas le créateur. S'il y en a jamais eu un.

Sinon j'y attache beaucoup d'importance, et c'est Vian qui m'y a sensibilisé.
Même si pour moi c'est avant tout un jeu et un plaisir de manier les mots, je crois vraiment en la force de cette manière d'exprimer les choses.


Par exemple, le surréalisme rejette le roman, ce qui pousse Gracq à nommer ses romans, des récits. Pourtant le professeur qui s'en délecte me fait débuter une dissertation sur Gracq par "Ce qui définit le roman...". Le surréalisme, en voulant se définir, se contredit. En bref, partir d'une libération artistique pour déboucher sur une direction unique est d'une insupportable bêtise. Avoir une direction artistique est en soit, une insupportable bêtise.

Cela dit, j'y accorde également beaucoup d'importance, et le surréalisme, le dada, l'absurde en général, restent mes principales sources d'admiration littéraire. Ce n'est pas ma photo qui contredira la passion pour Vian. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soledad
This Land Is Your Land
Soledad

Nombre de messages : 2019
Age : 26
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 28/02/2012

Le coin surréaliste. Empty
MessageSujet: Re: Le coin surréaliste.   Le coin surréaliste. Icon_minitimeLun 16 Avr - 10:46

@Aleyster a écrit:
@Soledad a écrit:
@Aleyster a écrit:
Le surréalisme m'insupporte, non pour ce qu'il est mais pour ce qu'il tend à être. Récemment, et dans trois jours encore, je rejoindrais des professeurs qui me forceront à le définir et en ingurgiter des citations. En le créant, Breton a tué le surréalisme, c'est manifeste.

Peux-tu expliciter cela ?

Tout d'abord, je pense également que ce n'est pas quelque chose de définissable, ni d'enseignable.
C'est plutôt cela que je reprocherais à Breton, ce besoin de le définir. Car il n'en est pas le créateur. S'il y en a jamais eu un.

Sinon j'y attache beaucoup d'importance, et c'est Vian qui m'y a sensibilisé.
Même si pour moi c'est avant tout un jeu et un plaisir de manier les mots, je crois vraiment en la force de cette manière d'exprimer les choses.


Par exemple, le surréalisme rejette le roman, ce qui pousse Gracq à nommer ses romans, des récits. Pourtant le professeur qui s'en délecte me fait débuter une dissertation sur Gracq par "Ce qui définit le roman...". Le surréalisme, en voulant se définir, se contredit. En bref, partir d'une libération artistique pour déboucher sur une direction unique est d'une insupportable bêtise. Avoir une direction artistique est en soit, une insupportable bêtise.

Cela dit, j'y accorde également beaucoup d'importance, et le surréalisme, le dada, l'absurde en général, restent mes principales sources d'admiration littéraire. Ce n'est pas ma photo qui contredira la passion pour Vian. Wink

Je te rejoints complètement là-dessus. Mais je ne pense pas qu'avoir une direction artistique soit une insupportable bêtise, car au fond chacun en a une (voire plusieurs) même sans vouloir l'admettre, qu'elle soit plus ou moins contraignante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soledad
This Land Is Your Land
Soledad

Nombre de messages : 2019
Age : 26
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 28/02/2012

Le coin surréaliste. Empty
MessageSujet: Re: Le coin surréaliste.   Le coin surréaliste. Icon_minitimeLun 16 Avr - 10:47

@Soledad a écrit:
@Aleyster a écrit:
@Soledad a écrit:
@Aleyster a écrit:
Le surréalisme m'insupporte, non pour ce qu'il est mais pour ce qu'il tend à être. Récemment, et dans trois jours encore, je rejoindrais des professeurs qui me forceront à le définir et en ingurgiter des citations. En le créant, Breton a tué le surréalisme, c'est manifeste.

Peux-tu expliciter cela ?

Tout d'abord, je pense également que ce n'est pas quelque chose de définissable, ni d'enseignable.
C'est plutôt cela que je reprocherais à Breton, ce besoin de le définir. Car il n'en est pas le créateur. S'il y en a jamais eu un.

Sinon j'y attache beaucoup d'importance, et c'est Vian qui m'y a sensibilisé.
Même si pour moi c'est avant tout un jeu et un plaisir de manier les mots, je crois vraiment en la force de cette manière d'exprimer les choses.


Par exemple, le surréalisme rejette le roman, ce qui pousse Gracq à nommer ses romans, des récits. Pourtant le professeur qui s'en délecte me fait débuter une dissertation sur Gracq par "Ce qui définit le roman...". Le surréalisme, en voulant se définir, se contredit. En bref, partir d'une libération artistique pour déboucher sur une direction unique est d'une insupportable bêtise. Avoir une direction artistique est en soit, une insupportable bêtise.

Cela dit, j'y accorde également beaucoup d'importance, et le surréalisme, le dada, l'absurde en général, restent mes principales sources d'admiration littéraire. Ce n'est pas ma photo qui contredira la passion pour Vian. Wink

Je te rejoints complètement là-dessus. Mais je ne pense pas qu'avoir une direction artistique soit une insupportable bêtise, car au fond chacun en a une (voire plusieurs) même sans vouloir l'admettre, qu'elle soit plus ou moins contraignante.

Ce qui m'insupporte est cette manie de définir. On ne laisse la liberté à un courant artistique qu'en en laissant à chacun sa propre conception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JeffreyLeePierre
This Land Is Your Land
JeffreyLeePierre

Nombre de messages : 2832
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2011

Le coin surréaliste. Empty
MessageSujet: Re: Le coin surréaliste.   Le coin surréaliste. Icon_minitimeLun 16 Avr - 12:19

Je vous trouve durs avec Breton.
OK, il avait l'âme d'un chefaillon. Mais il a su rassembler et catalyser les énergies. Et puis les exclusions avaient aussi (a contrario) le mérite de renouveler le cheptel. Les exclus regagnant leur liberté de suivre leur propre inspiration.
Et puis Nadja c'est quand même quelque chose.

Mais après disons les années 40 et l'exil américain, je trouve que le mouvement perd de son intérêt : apparaît un académisme surréaliste, en contradiction totale avec l'origine du mouvement.

J'ai toujours pensé que l'héritier principal du surréalisme était... Coluche : imagination irrespectueuse débridée, goût de la grosse farce, envie irrépressible de choquer en choisissant avec soin où taper là où ça fait le plus mal. Et peut-être Bertrand Blier, aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleyster
This Land Is Your Land
Aleyster

Nombre de messages : 4807
Age : 27
Date d'inscription : 13/04/2009

Le coin surréaliste. Empty
MessageSujet: Re: Le coin surréaliste.   Le coin surréaliste. Icon_minitimeLun 16 Avr - 12:38

Ce n'est pas Breton qui est en cause mais la plongée dans l’académisme qu'il a encouragé avec les Manifestes.
Ça me fait penser aux Dadas qui se nomment ainsi car ne signifiant rien et pour empêcher les -ismes, mais dès lors qu'ils se nommaient Dadas, la porte se fermait.
Définir, nommer, un mouvement est mettre fin à sa liberté, et c'est encore plus frappant avec les mouvements révolutionnaires (dans le sens de novateur).
Je suis curieux de l'avis d'Oyster ou Odradek à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Oyster
This Land Is Your Land
Oyster

Nombre de messages : 9032
Localisation : In the pines
Date d'inscription : 19/04/2005

Le coin surréaliste. Empty
MessageSujet: Re: Le coin surréaliste.   Le coin surréaliste. Icon_minitimeVen 20 Avr - 14:43

@Aleyster a écrit:
Breton a tué le surréalisme, c'est manifeste.

8,78 / 10 Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odradek
This Land Is Your Land
odradek

Nombre de messages : 8153
Date d'inscription : 16/04/2005

Le coin surréaliste. Empty
MessageSujet: Re: Le coin surréaliste.   Le coin surréaliste. Icon_minitimeVen 20 Avr - 19:22

@Aleyster a écrit:
Ce n'est pas Breton qui est en cause mais la plongée dans l’académisme qu'il a encouragé avec les Manifestes.
Ça me fait penser aux Dadas qui se nomment ainsi car ne signifiant rien et pour empêcher les -ismes, mais dès lors qu'ils se nommaient Dadas, la porte se fermait.
Définir, nommer, un mouvement est mettre fin à sa liberté, et c'est encore plus frappant avec les mouvements révolutionnaires (dans le sens de novateur).
Je suis curieux de l'avis d'Oyster ou Odradek à ce sujet.

Le surréalisme et le dada ont été des moments importants de l'histoire artistique - il me semble vain de faire la fine bouche. L'histoire de l'art procède par moments, crises ou stases - peu importe. Il y avait de la bravoure là-dedans, et c'est peut-être ce qu'il manque cruellement à notre époque. Après que ces mouvements se statufient, c'est un peu dans l'ordre des choses. Il faut donc pousser encore plus loin. Mais plus loin, c'est où ? Seule la jeunesse peut savoir.

_________________
Seul mon squelette reste optimiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JeffreyLeePierre
This Land Is Your Land
JeffreyLeePierre

Nombre de messages : 2832
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2011

Le coin surréaliste. Empty
MessageSujet: Re: Le coin surréaliste.   Le coin surréaliste. Icon_minitimeVen 20 Avr - 19:24

@odradek a écrit:
Mais plus loin, c'est où ? Seule la jeunesse peut savoir.
Eminem, Slipknot et Lady Gaga ?


Le coin surréaliste. 792510
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odradek
This Land Is Your Land
odradek

Nombre de messages : 8153
Date d'inscription : 16/04/2005

Le coin surréaliste. Empty
MessageSujet: Re: Le coin surréaliste.   Le coin surréaliste. Icon_minitimeVen 20 Avr - 19:33

@JeffreyLeePierre a écrit:
@odradek a écrit:
Mais plus loin, c'est où ? Seule la jeunesse peut savoir.
Eminem, Slipknot et Lady Gaga ?


Le coin surréaliste. 792510

Tu es trop déprimant Jeffrey !

Je suis sûr (j'espère) que tu as tort...




_________________
Seul mon squelette reste optimiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JeffreyLeePierre
This Land Is Your Land
JeffreyLeePierre

Nombre de messages : 2832
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2011

Le coin surréaliste. Empty
MessageSujet: Re: Le coin surréaliste.   Le coin surréaliste. Icon_minitimeVen 20 Avr - 19:45

Plus sérieusement, j'ai vu hier soir la fin d'un documentaire sur Robert Combas, à l'occasion de son expo à Lyon.

Entre lui et Basquiat, il s'est quand même passé un truc dans les 80s.
Je ne sais pas si je mets Keith Haring dans le même sac: je trouve qu'il est vite devenu systématique.

Maintenant, ce n'est pas un mouvement aussi global (comprendre : tous arts confondus) que l'était le surréalisme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
used_spoon
This Land Is Your Land
used_spoon

Nombre de messages : 2149
Age : 28
Date d'inscription : 19/12/2011

Le coin surréaliste. Empty
MessageSujet: Re: Le coin surréaliste.   Le coin surréaliste. Icon_minitimeVen 20 Avr - 20:51

@odradek a écrit:
@JeffreyLeePierre a écrit:
@odradek a écrit:
Mais plus loin, c'est où ? Seule la jeunesse peut savoir.
Eminem, Slipknot et Lady Gaga ?


Le coin surréaliste. 792510

Tu es trop déprimant Jeffrey !

Je suis sûr (j'espère) que tu as tort...




Je ne crois pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odradek
This Land Is Your Land
odradek

Nombre de messages : 8153
Date d'inscription : 16/04/2005

Le coin surréaliste. Empty
MessageSujet: Re: Le coin surréaliste.   Le coin surréaliste. Icon_minitimeVen 20 Avr - 22:18

@used_spoon a écrit:
@odradek a écrit:
@JeffreyLeePierre a écrit:
@odradek a écrit:
Mais plus loin, c'est où ? Seule la jeunesse peut savoir.
Eminem, Slipknot et Lady Gaga ?


Le coin surréaliste. 792510

Tu es trop déprimant Jeffrey !

Je suis sûr (j'espère) que tu as tort...




Je ne crois pas...

Aïe, nous sommes mal barrés alors.

Non, en fait j'ai confiance.

_________________
Seul mon squelette reste optimiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
used_spoon
This Land Is Your Land
used_spoon

Nombre de messages : 2149
Age : 28
Date d'inscription : 19/12/2011

Le coin surréaliste. Empty
MessageSujet: Re: Le coin surréaliste.   Le coin surréaliste. Icon_minitimeVen 20 Avr - 22:22

En même temps, les plus grands artistes n'ont pas forcément été reconnu de leurs temps, alors peut être que sommeille quelque part dans l'anonymat le génie de notre génération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soledad
This Land Is Your Land
Soledad

Nombre de messages : 2019
Age : 26
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 28/02/2012

Le coin surréaliste. Empty
MessageSujet: Re: Le coin surréaliste.   Le coin surréaliste. Icon_minitimeDim 29 Avr - 18:24

Je me suis toujours demandée si le fait de cueillir une pomme constituait un avortement vis-à-vis du pommier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JeffreyLeePierre
This Land Is Your Land
JeffreyLeePierre

Nombre de messages : 2832
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2011

Le coin surréaliste. Empty
MessageSujet: Re: Le coin surréaliste.   Le coin surréaliste. Icon_minitimeDim 29 Avr - 20:33

La plupart ne sont pas fécondées, comme quand on mange des oeufs de poule, il ne s'agit le plus souvent d'avaler les menstrues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Soledad
This Land Is Your Land
Soledad

Nombre de messages : 2019
Age : 26
Localisation : Banlieue parisienne
Date d'inscription : 28/02/2012

Le coin surréaliste. Empty
MessageSujet: Re: Le coin surréaliste.   Le coin surréaliste. Icon_minitimeLun 3 Sep - 19:16

De belles dames endimanchées, de beaux hommes papillonnés
Les barbes trainassent, les manches ramassent

Font perdre son emploi au balayeur du quartier.

*
Les rigolades s’enchaînent, s’accélèrent, gonflent et se dessèchent.
La phrase qui fait mouche, s’est collé sur le papier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esther
This Land Is Your Land
Esther

Nombre de messages : 13934
Age : 45
Date d'inscription : 22/06/2008

Le coin surréaliste. Empty
MessageSujet: Re: Le coin surréaliste.   Le coin surréaliste. Icon_minitimeLun 3 Sep - 21:29

@Soledad a écrit:
De belles dames endimanchées, de beaux hommes papillonnés
Les barbes trainassent, les manches ramassent

Font perdre son emploi au balayeur du quartier.

*
Les rigolades s’enchaînent, s’accélèrent, gonflent et se dessèchent.
La phrase qui fait mouche, s’est collé sur le papier.

Très joli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Le coin surréaliste. Empty
MessageSujet: Re: Le coin surréaliste.   Le coin surréaliste. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Le coin surréaliste.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le coin surréaliste.
» Le coin des clarinettistes
» au coin du bois - festival-de-saint-nolff (56)
» vu sur le bon coin
» Le coin des affaires de Guitaristik

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shelter From The Storm :: Généralités :: DISCUSSIONS DIVERSES ET VARIEES-
Sauter vers: