Shelter From The Storm


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez
 

 TRACK TALK #26 Dark Eyes

Aller en bas 
AuteurMessage
hazel
This Land Is Your Land
hazel

Nombre de messages : 3092
Age : 29
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 16/01/2010

TRACK TALK #26 Dark Eyes Empty
MessageSujet: TRACK TALK #26 Dark Eyes   TRACK TALK #26 Dark Eyes Icon_minitimeMer 9 Nov - 0:13

DARK EYES
ALBUM : Empire Burlesque (1985)
Recorded : 3 Mars 1985
Released : 10 Juin 1985

TRACK TALK #26 Dark Eyes Dylan818

Lyrics
Oh, the gentlemen are talking and the midnight moon is on the riverside
They're drinking up and walking and it is time for me to slide
I live in another world where life and death are memorized
Where the earth is strung with lover's pearls and all I see are dark eyes.

A cock is crowing far away and another soldier's deep in prayer
Some mother's child has gone astray, she can't find him anywhere
But I can hear another drum beating for the dead that rise
Whom nature's beast fears as they come and all I see are dark eyes.

They tell me to be discreet for all intended purposes
They tell me revenge is sweet and from where they stand, I'm sure it is
But I feel nothing for their game, where beauty goes unrecognized
All I feel is heat and flame, and all I see are dark eyes.

Oh, the French girl, she's in paradise and a drunken man is at the wheel
Hunger pays a heavy prize to the falling gods of speed and steel
Oh, time is short and the days are sweet and passion rules the arrow that flies
A million faces at my feet but all I see are dark eyes.


***

Première performance live : Sydney (25 février 1986)
Dernière performance live : Philadelphie (17 décembre 1995)
Total : 8 fois.
Jouée une fois seulement en compagnie de Tom Petty lors de la tournée australienne de 86, le morceau sera rejouée sept fois en décembre 1995, parfois en duo avec Patti Smith.

***

- Seul chanson acoustique de l'album "Empire Burlesque", album souvent décrié pour sa production datée et de mauvais goût. Du coup, "Dark Eyes" est souvent considéré comme la meilleure chanson du lot. Structuré comme une chanson enfantine, avec des accords de guitares simples et répétitives et une voix traînante et nasale, elle est souvent citée pour son dernier vers : "A million faces at my feet, but all I see are dark eyes."
- Les groupes Calexico et Iron & Wine ont enregistrés une reprise pour la bande original de "I'm Not There", le biopic de Todd Haynes sorti en 2007.

_________________


Dernière édition par hazel le Mer 4 Jan - 3:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylanesque.cowblog.fr/
Simmm
Only A Hobo
Simmm

Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 16/03/2011

TRACK TALK #26 Dark Eyes Empty
MessageSujet: Re: TRACK TALK #26 Dark Eyes   TRACK TALK #26 Dark Eyes Icon_minitimeMer 9 Nov - 3:01

Cette chanson que j'ai découvert avec la lecture des chroniques : voici l'extrait issu des chroniques :
page 281 :
Citation :
"Je revenais à La Nouvelle-Orléans avec les idées claires. J'allais finir ce que j'avais commencé avec Lanois. Même lui donner deux chansons que je n'aurais pas écrites sans cet intermède. L'une était Man in the Long Black Coat, l'autre Shooting Star. Le cas ne s'était présenté qu'une fois - avec mon producteur Arthur Baker. Quelques années plus tôt à New York, Baker m'avait aidé à réaliser Empire Burlesque. Tout était mixé, finalisé, quand il m'a suggéré d'ajouter un morceau acoustique à la fin, qui mènerait l'album à sa juste conclusion. J'ai réfléchi et il avait raison. Seulement, je n'avais rien sous la main. C'était le dernier soir, je lui ai dit que j'allais voir ce que je pouvais faire, que j'en comprenais l'utilité. J'étais descendu à l'hôtel Plaza sur la 59e, où je suis revenu passé minuit. J'ai traversé le hall et j'ai pris l'ascenseur. À l'étage, une call-girl arrivait à ma rencontre dans le couloir - cheveux blond clair sur un manteau de renard - des talons à vous percer le coeur. Cernes bleus, eye-liner, yeux noirs. Elle donnait l'impression d'avoir été battue, de craindre qu'on ne la frappe encore. Le verre de vin qu'elle avait à la main était plus violet que rouge. "Je meurs de soif", a t-elle dit en me croisant. Elle avait un genre de beauté qui n'est pas pour ce monde. Pauvre fille, condamnée à arpenter ces couloirs mille ans.

Je me suis assis à la fenêtre devant Central Park et j'ai écrit Dark Eyes, que j'ai enregistré le soir suivant, sans autre accompagnement qu'une guitare acoustique. C'était exactement ce qu'il fallait faire. Cette fois, l'album était achevé.
Mais New York n'est pas La Nouvelle Orléans. New York n'est pas la ville de l'astrologie. Pas de mystères tapis dans ses nombreux recoins, inscrits là par des inconnus en des temps immémoriaux. À New York, on peut mourir de froid dans une rue passante sans que personne s'en aperçoive. Rien de tout ça à New Orleans."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simmm.free.fr
hazel
This Land Is Your Land
hazel

Nombre de messages : 3092
Age : 29
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 16/01/2010

TRACK TALK #26 Dark Eyes Empty
MessageSujet: Re: TRACK TALK #26 Dark Eyes   TRACK TALK #26 Dark Eyes Icon_minitimeJeu 10 Nov - 11:24

Simmm a écrit:
Cette chanson que j'ai découvert avec la lecture des chroniques : voici l'extrait issu des chroniques :
page 281 :
Citation :
"Je revenais à La Nouvelle-Orléans avec les idées claires. J'allais finir ce que j'avais commencé avec Lanois. Même lui donner deux chansons que je n'aurais pas écrites sans cet intermède. L'une était Man in the Long Black Coat, l'autre Shooting Star. Le cas ne s'était présenté qu'une fois - avec mon producteur Arthur Baker. Quelques années plus tôt à New York, Baker m'avait aidé à réaliser Empire Burlesque. Tout était mixé, finalisé, quand il m'a suggéré d'ajouter un morceau acoustique à la fin, qui mènerait l'album à sa juste conclusion. J'ai réfléchi et il avait raison. Seulement, je n'avais rien sous la main. C'était le dernier soir, je lui ai dit que j'allais voir ce que je pouvais faire, que j'en comprenais l'utilité. J'étais descendu à l'hôtel Plaza sur la 59e, où je suis revenu passé minuit. J'ai traversé le hall et j'ai pris l'ascenseur. À l'étage, une call-girl arrivait à ma rencontre dans le couloir - cheveux blond clair sur un manteau de renard - des talons à vous percer le coeur. Cernes bleus, eye-liner, yeux noirs. Elle donnait l'impression d'avoir été battue, de craindre qu'on ne la frappe encore. Le verre de vin qu'elle avait à la main était plus violet que rouge. "Je meurs de soif", a t-elle dit en me croisant. Elle avait un genre de beauté qui n'est pas pour ce monde. Pauvre fille, condamnée à arpenter ces couloirs mille ans.

Je me suis assis à la fenêtre devant Central Park et j'ai écrit Dark Eyes, que j'ai enregistré le soir suivant, sans autre accompagnement qu'une guitare acoustique. C'était exactement ce qu'il fallait faire. Cette fois, l'album était achevé.
Mais New York n'est pas La Nouvelle Orléans. New York n'est pas la ville de l'astrologie. Pas de mystères tapis dans ses nombreux recoins, inscrits là par des inconnus en des temps immémoriaux. À New York, on peut mourir de froid dans une rue passante sans que personne s'en aperçoive. Rien de tout ça à New Orleans."

J'avais oublié ce passage. Superbe. Tiens, je m'en vais relire les "Chroniques" pour la cinquième fois !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylanesque.cowblog.fr/
hazel
This Land Is Your Land
hazel

Nombre de messages : 3092
Age : 29
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 16/01/2010

TRACK TALK #26 Dark Eyes Empty
MessageSujet: Re: TRACK TALK #26 Dark Eyes   TRACK TALK #26 Dark Eyes Icon_minitimeJeu 10 Nov - 11:25

La reprise d'Iron & Wine et Calexico :


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylanesque.cowblog.fr/
hazel
This Land Is Your Land
hazel

Nombre de messages : 3092
Age : 29
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 16/01/2010

TRACK TALK #26 Dark Eyes Empty
MessageSujet: Re: TRACK TALK #26 Dark Eyes   TRACK TALK #26 Dark Eyes Icon_minitimeDim 13 Nov - 3:27

Et une vidéo amateur de 1995 du duo Dylan/Patti Smith :


Bob Dylan & Patti Smith - Dark Eyes par tedhamporterhouse

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylanesque.cowblog.fr/
gengis_khan
This Land Is Your Land
gengis_khan

Nombre de messages : 2146
Age : 30
Localisation : Alpes
Date d'inscription : 25/07/2012

TRACK TALK #26 Dark Eyes Empty
MessageSujet: Re: TRACK TALK #26 Dark Eyes   TRACK TALK #26 Dark Eyes Icon_minitimeMar 24 Fév - 21:23

Pourquoi faut-il que cette magnifique chanson apparaisse sur le redoutable (très sale même) Empire Burlesque? Pourquoi avec Dylan on retrouve une pépite là où il ne devrait même pas y en avoir. Car cette chanson est réellement touchante et ses paroles et cette voix traînante font qu'il faut l'écouter tard le soir, dans le silence absolu, un chat sur les genoux, des illuminations dans la tête
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JeffreyLeePierre
This Land Is Your Land
JeffreyLeePierre

Nombre de messages : 2832
Age : 53
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2011

TRACK TALK #26 Dark Eyes Empty
MessageSujet: Re: TRACK TALK #26 Dark Eyes   TRACK TALK #26 Dark Eyes Icon_minitimeMar 23 Fév - 20:29

Je lui trouve un décalage bizarrre, entre ses paroles très sombre et son air de comptine enfantine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




TRACK TALK #26 Dark Eyes Empty
MessageSujet: Re: TRACK TALK #26 Dark Eyes   TRACK TALK #26 Dark Eyes Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
TRACK TALK #26 Dark Eyes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TRACK TALK #18 Oxford Town
» TRACK TALK #20 Every Grain of Sand
» TRACK TALK #8 I Want You
» TRACK TALK #46 Señor (Tales Of Yankee Power)
» TRACK TALK #44 Love Sick

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shelter From The Storm :: Généralités :: DISCOGRAPHIE-
Sauter vers: