Shelter From The Storm


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 DISCORAMA #11 - New Morning (1970)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
JeffreyLeePierre
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2694
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: DISCORAMA #11 - New Morning (1970)   Jeu 9 Juin - 0:16

If Not For You : mettons.
Day Of The Locusts : pluôt faiblard.
Time Passes Slowly : la première vraiment pénible, poussive.
Went To See The Gipsy : bof, mélodie pas très naturelle.
Winterlude : rigolo.
If Dogs Run Free : jazz amateur, scat pénible.
New Morning : oui, pas mal.
Sign On The Window : couplet pénible (mélodies et voix tirées par les cheveux). Et surtout, après le premier couplet, on espère que ça va monter, et paf, ça retourne au pénible. Frustrante, en plus. Quand au pont, c'est du n'importe quoi.
One More Weekend : OUI !!!!
The Man In Me : j'aime pas les "la la la". A part qu'elle est culte grâce aux frères Coen, elle a quoi ? Une mélodie poussive.
Three Angels : OUI !!!! L'instant magique.
Father Of Night : NON !

Bref, à partir des 70s, faut pas être exigeant. Un Dylan avec deux/trois grandes chansons est un bon Dylan. Ou alors un Dylan avec une seule TRES grande chanson.
Mais là, même les bonnes n'ont rien d'exceptionnels. Sauf Three Angels. Mais c'est pas vraiment une chanson non plus.

(Et pour ceux qui ne sont pas encore habitués : je dis pas ça pour vous faire de la peine ni pour provoquer. C'est juste ce que je ressens).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baptiste
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: DISCORAMA #11 - New Morning (1970)   Jeu 9 Juin - 10:27

[J'ai scindé le sujet "en écoute actuellement" à partir de ton post sur New Morning, Jeffrey.
J'espère que tu n'y vois pas d'inconvénient, c'est dans le souci de rendre le forum plus lisible.)



D'abord et avant tout, la qualité de New Morning réside dans le retour de Bob Dylan au micro.
Je retrouve vraiment le chanteur que j'aime avec ce disque.
Il oublie un peu son idée de chanter comme un crooner ou comme l'Elvis du pauvre - ça avait son charme mais il était temps que ça s'arrête.
Je retrouve un Dylan investi et concerné par ses lignes de chant.
Il projette son timbre bien droit, bien loin.
Il est capable de douceur sans que ça tombe dans la mièvrerie, il ajoute des petites attaques nerveuses à des chansons aux mélodies flottantes (If Not For You), il dégomme tout sur son passage dans une énergie communicative (New Morning), il fait des la la la la estivaux bien pratique quand tu prends la route avec une décapotable.
Bref, t'as un Dylan qui a retrouvé ses couilles, sa voix et son envie de chanter.

Je ne vais pas me battre sur des chansons périphériques que je vénère (Day Of The Locusts ou Sign On The Window par exemple) mais par contre je vais défendre les deux grosses chansons qui te laissent de marbre.
"If Not For You" et "The Man In Me" sont rien de moins que des chansons...parfaites.
Les mélodies sont vives et légères, elles ont toutes deux leur petit univers bien identifié, tu peux rien reprocher à la prod' et puis on a un Dylan qui trempe à nouveau sa plume dans ses tripes, ce qui apporte le petit supplément d'âme à la coolitude ambiante...

New Morning, c'est la vie.

_________________
Sing along Bob
Sing, sing along Zimmerman
J'suis cow-boy à Paname
Mais c'est la faute à Dylan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aleyster
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 4806
Age : 25
Date d'inscription : 13/04/2009

MessageSujet: Re: DISCORAMA #11 - New Morning (1970)   Jeu 9 Juin - 13:34

(Pourquoi ne pas le déplacer carrément dans "discographie", ainsi que bon nombre de sujet ici même dont "self portrait" ?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Desmos
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 1494
Age : 23
Localisation : Le pays des vaches, Normandie
Date d'inscription : 20/12/2008

MessageSujet: Re: DISCORAMA #11 - New Morning (1970)   Jeu 9 Juin - 13:35

Aleyster a écrit:
(Pourquoi ne pas le déplacer carrément dans "discographie", ainsi que bon nombre de sujet ici même dont "self portrait" ?)

Sans doute l'intervention la plus pertinente du débat Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Baptiste
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2507
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: DISCORAMA #11 - New Morning (1970)   Jeu 9 Juin - 14:10

Done.

J'effacerai vos (nos) messages quand tout le monde aura pris connaissance de la manip'.
Je vais voir quels autres sujets pourraient être transféré ici mais je préfère ne pas y mettre de sujets trop anciens avec des intervenants qui ne postent plus aujourd'hui.

_________________
Sing along Bob
Sing, sing along Zimmerman
J'suis cow-boy à Paname
Mais c'est la faute à Dylan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JeffreyLeePierre
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2694
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: DISCORAMA #11 - New Morning (1970)   Ven 10 Juin - 2:38

Baptiste a écrit:
[J'ai scindé le sujet "en écoute actuellement" à partir de ton post sur New Morning, Jeffrey.
J'espère que tu n'y vois pas d'inconvénient, c'est dans le souci de rendre le forum plus lisible.)

Ah oui, mais là, tu me mets la pression.
Je voulais ouvrir ce topic avec mon New Morning idéal (une play list moitié New Morning, moitié Dylan 1973).

Y aurait eu que des commentaires positifs.
Et y aurait eu "If Not For You".
Et peut-être "The Man In Me" après tout.

(En fait, j'ai ma liste quasi-prête, mais je bute vraiment sur l'ordre dans lequel les mettre).

Peut-être ce week-end.

Baptiste a écrit:

D'abord et avant tout, la qualité de New Morning réside dans le retour de Bob Dylan au micro.
Je retrouve vraiment le chanteur que j'aime avec ce disque.
Il oublie un peu son idée de chanter comme un crooner ou comme l'Elvis du pauvre - ça avait son charme mais il était temps que ça s'arrête.
Je retrouve un Dylan investi et concerné par ses lignes de chant.
Il projette son timbre bien droit, bien loin.
Il est capable de douceur sans que ça tombe dans la mièvrerie, il ajoute des petites attaques nerveuses à des chansons aux mélodies flottantes (If Not For You), il dégomme tout sur son passage dans une énergie communicative (New Morning), il fait des la la la la estivaux bien pratique quand tu prends la route avec une décapotable.
Bref, t'as un Dylan qui a retrouvé ses couilles, sa voix et son envie de chanter.

Je ne vais pas me battre sur des chansons périphériques que je vénère (Day Of The Locusts ou Sign On The Window par exemple) mais par contre je vais défendre les deux grosses chansons qui te laissent de marbre.
"If Not For You" et "The Man In Me" sont rien de moins que des chansons...parfaites.
Les mélodies sont vives et légères, elles ont toutes deux leur petit univers bien identifié, tu peux rien reprocher à la prod' et puis on a un Dylan qui trempe à nouveau sa plume dans ses tripes, ce qui apporte le petit supplément d'âme à la coolitude ambiante...

New Morning, c'est la vie.
Oui, entièrement d'accord avec ta première partie sur le retour de la voix.
Quoique quelques reliefs de voix country reviennent parfois, notamment sur Winterlude. Quoique j'aime malgré cela le côté frais de cette chanson.

En revanche, j'ai du mal à trouver autant d'intérêt que toi à beaucoup des compositions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JeffreyLeePierre
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2694
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: DISCORAMA #11 - New Morning (1970)   Dim 12 Juin - 2:54

Comme annoncé depuis quelques temps, voici donc mon New Morning idéal.



Ma première impression à l'écoute de New Morning avait été de penser : "quel dommage, la voix est là, mais pas les chansons". Coup de chance, le Dylan 1973 contient principalement des outtakes des sessions de New Morning.

Alors voilà : si je m'étais retrouvé avec dans la besace toutes les chansons issues de ces sessions, voici l'album New Morning que j'aurais édité. Evidemment, il aurait été construit comme un vinyle, avec une face 1 et une face 2. Chacune pour une durée à peu près équivalente, et l'ensemble pour une durée à peu près égale au New Morning réel (33'58 au lieu de 35'21 pour être précis).

Face 1 :
1. If Not for You (2'39)
2. One More Weekend (3'09)
3. Mr. Bojangles (5'31)
4. Mary Ann (2'40)
5. Winterlude (2'21)

Face 2 :
1. New Morning (3'56)
2. Lily of the West (3'44)
3. The Ballad of Ira Hayes (5'08)
4. Sarah Jane (2'43)
5. Three Angels (2'07)

Comme eux à l'époque, j'ouvre avec "If Not For You". Il faut des tempos rapides pour lancer chaque face, et il n'y a que celle-là et "Sarah Jane" (mais cette dernière, on en reparlera), et puis "New Morning", moins rapide mais quand même enlevée. Qui se retrouve donc en lancement de face 2.

Après "If Not for You", je durcis le propos avec le blues un peu rauque de "One More Weekend", suivi de l'épique "Mr Bojangles". Tout cela me fait une belle montée d'ouverture, qui culmine avec les "daaance" de "Mr Bojangles". Elle a tout : la voix très 66, les choeurs, l'orgue. Et puis la fin des 2 premières phrases de chaque couplet en montée et rallongement des syllabes qui rapppelle le "didn't you? / kiddin' you?" de "Like A Rolling Stone". Et donc premier morceau de bravoure de l'album.

Ensuite, ça retombe un peu à l'attaque de la dernière partie de face 1, avec "Mary Ann". Mais j'aime ces choeurs gospels. Et après "Mr Bojangles", elle continue la veine avec choeurs très présents qui est à mon grand regret absente du New Morning réel. Il faudra attendre Street Legal et surtout Saved pour que Dylan ose ce genre sur ses disques, alors qu'il aurait pu faire de grandes choses dès New Morning.

Et pour clore la première face, une petite fantaisie légère, "Winterlude". On se quitte temporairement sur une note amusante.


Début de face 2 : on se retrouve avec "New Morning". Là encore parce que c'est un bon lancement de face, et surtout de face 2 (pas besoin d'être aussi rapide que le lancement de face 1, sur ce point, je suis complètement d'accord avec ceux qui ont édité l'album original). Et puis ses refrains relancent bien la seconde partie de l'écoute.

Ensuite, la très chouette "Lily of the West". L'idée est d'accélérer pour relancer encore, parce que le pont de "New Morning" avait fait craindre un instant que la face 2 se vautre dans la mollesse. J'adore l'écriture, la dynamique enlevée de la rythmique, c'est le même genre que "The Ballad Of Frankie Lee and Judas Priest" ou encore "Lily, Rosemary and the Jack of Hearts". La voix a bien des réminiscences "crooner country", mais les trilles de violon et les choeurs sauvent l'interprétation.

Après ce second morceau de bravoure, on attaque la partie finale avec "The Ballad of Ira Hayes". On calme le jeu, on plonge dans la beauté de ses refrains, on regrette à chaque reprise de couplet parlé que ça ne décolle pas, mais un peu de frustration de l'auditeur n'est pas pour me déplaire. Il en faut.

Ensuite, "Sarah Jane". Là, c'est un peu 51-49 contre "The Man In Me". Dans les deux, je n'aime pas les "la-la-la". Les vraies raisons du choix final, c'est 1) qu'elle est plus courte et n'agrandit pas l'écart de durée entre mes deux faces et puis 2) elle est quand même plus enlevée et fait donc une coupure avec "The Ballad of Ira Hayes" qui prépare mieux l'apothéose finale. Mais pour être franc, sauf le besoin de remplir, je n'aurais mis aucune des deux.

Enfin, "Three Angels", chanson idéale pour terminer un album, ouvrir la perspective et envoyer son achèvement jusqu'au firmament.
C'est fini, tu te lèves, tu enlèves la pointe de la platine, et tu as encore la tête dans les cieux où l'envolée finale de ses choeurs t'a envoyé.


Bon, tout ça ne fait pas un chef d'oeuvre, mais un album agréable à écouter et sans trop de faiblesses.


Pour ceux qui voudraient se rendre compte, j'ai fait un zip de ces chansons dans l'ordre. N'hésitez pas à arrêter deux minutes entre "Winterlude" et "New Morning" pour simuler le changement de face. Les chansons de Dylan (73) ont été codées à 128 Kbps par un porc (sur "Mary Ann", c'est quasi insupportable), mais c'est tout ce que j'ai.
C'est là : megaupload.com BLQW3V4U
PS pour les modérateurs : si vous trouvez que ça craint de laisser le lien sur les pages du forum, virez-le, je le transmettrai par MP à ceux qui en voudront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
vox populi
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 1968
Date d'inscription : 09/05/2009

MessageSujet: Re: DISCORAMA #11 - New Morning (1970)   Dim 12 Juin - 12:18

je vais me faire cette playlist et je te dis ce que j'en pense.

Néanmoins, je crains de ne point trop aimer, vu que tu as enlevé de nombreuses chansons de New morning que j'aime beaucoup ( Man in Me, Day of the Locusts, Sign on the Window, Went to See the Gypsy) et gardé les titre qui me paraissent les plus faibles (Winterlude et Three Angels )...D'ailleurs dans l'ensemble je trouve que tu as pris le dylan 73 pour y mettre un peu de new morning, plutôt que l'inverse..

Sinon pour revenir sur le new morning officiel, on a pas affaire à un chef d'oeuvre c'est clair et net..New Morning est un album de rémission, Dylan redevient tout doucement DYlan mais les grandes chansons ne sont pas encore de retour.

L'ensemble s'écoute néanmoins avec plaisir car le ton général est à la décontraction. C'est un album pour l'été ..Même si dans le style je lui préfère Nashville Skyline.

J'ai tjs vu ce disque comme un dyptique avec PW et sur la longueur je préfère planet Waves à New morning car contrairement à ce dernier, PW contient un chef d'oeuvre intemporel (à mes oreilles)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JeffreyLeePierre
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2694
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: DISCORAMA #11 - New Morning (1970)   Dim 12 Juin - 22:26

vox populi a écrit:
Néanmoins, je crains de ne point trop aimer, vu que tu as enlevé de nombreuses chansons de New morning que j'aime beaucoup ( Man in Me, Day of the Locusts, Sign on the Window, Went to See the Gypsy) et gardé les titre qui me paraissent les plus faibles (Winterlude et Three Angels )...D'ailleurs dans l'ensemble je trouve que tu as pris le dylan 73 pour y mettre un peu de new morning, plutôt que l'inverse..
En nombre de chansons, c'est 50-50, mais finalement en durée cumulée, tu as raison.
Mon sentiment sur ces sessions, c'est que Dylan est bien là côté interprétation, mais que les compositions n'y sont pas vraiment. Ce qui fait que je préfère le disque de reprises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
odradek
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 8153
Date d'inscription : 16/04/2005

MessageSujet: Re: DISCORAMA #11 - New Morning (1970)   Sam 2 Juil - 0:52

Virer Sign on the Window, là Jeff, c'est de la provocation.

Je trouve qu'elle fait partie des chansons les mieux chantées par le zim.

Naïve certes, mais extrêment émouvante.

Et je ne vois ce que tu reproches à la compo. Le pont, il est superbe au contraire - un pont très américain.


_________________
Seul mon squelette reste optimiste.


Dernière édition par odradek le Dim 3 Juil - 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dr.out
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 4017
Age : 42
Localisation : 100 mètres au dessous du niveau de l'eau
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: DISCORAMA #11 - New Morning (1970)   Dim 3 Juil - 0:00

JeffreyLeePierre a écrit:
N'hésitez pas à arrêter deux minutes entre "Winterlude" et "New Morning" pour simuler le changement de face.
Et mec, on est en 2011 Laughing
iPod rules !

_________________


Dernière édition par dr.out le Dim 3 Juil - 0:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fuzzout.net/blog/
dr.out
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 4017
Age : 42
Localisation : 100 mètres au dessous du niveau de l'eau
Date d'inscription : 24/02/2006

MessageSujet: Re: DISCORAMA #11 - New Morning (1970)   Dim 3 Juil - 0:21

Alors je me suis aussi lancé dans cet exercice. Voici ma liste (je n'ai pas travaillé l'ordre des chansons comme Jeff, peut être plus tard) :

NEW MORNING
If Not For You
Day Of The Locusts
Time Passes Slowly
Went To See The Gypsy
New Morning
Sign On The Window
The Man In Me
Father Of Night

A FOOL SUCH AS I
Sarah Jane
Mr. Bojangles
Mary Ann

Contrairement à Jeff, je garde beaucoup plus de New Morning et moins de A Fool such as I (qui n'est pas vraiment un album du Zim mais une compilation de CBS pour le faire revenir d'Asylum). Et Contrairement à ce que je lis régulièrement sur ce forum, j'aime beaucoup cet album. Beaucoup plus que Nashville (je ne l'écoute jamais) et que Planet Wave. J'aime beaucoup sa texture sonore si particulière, c'est un album de printemps. Quand je l'écoute, j'ai la même sensation que quand je me ballade dans la nature qui se réveille.
Je ne comprend pas que Jeff ai éliminé 'The Man in Me' de sa liste ?!?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fuzzout.net/blog/
odradek
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 8153
Date d'inscription : 16/04/2005

MessageSujet: Re: DISCORAMA #11 - New Morning (1970)   Dim 3 Juil - 23:50

Déjà que PW est plutôt, dans les textes, un album hivernal à souhait - bien qu'enregistré en été.

_________________
Seul mon squelette reste optimiste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JeffreyLeePierre
This Land Is Your Land
avatar

Nombre de messages : 2694
Age : 51
Localisation : Paris
Date d'inscription : 06/01/2011

MessageSujet: Re: DISCORAMA #11 - New Morning (1970)   Lun 11 Juil - 18:01

Je crois que, tant pour Sign On The Window que pour The Man In Me, c'est parce que j'attends mieux de Dylan que ces mélodies un peu trop mièvres à mes oreilles.

(Et pour DrOut : 2011 et l'iPod certes, mais l'exercice ici était de re-composer un disque avec ses deux faces, comme ils faisaient à 'époque. C'est d'ailleurs bien plus rigolo à faire, chercher à équilibrer deux séquences d'environ 20 minutes, avec la contrainte de la coupure au milieu. Et pour quelqu'un qui comme moi a passé des heures et des heures à écouter des 33T, c'est finalement assez naturel. Tu devrais essayer à partir de ta liste.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DISCORAMA #11 - New Morning (1970)   

Revenir en haut Aller en bas
 
DISCORAMA #11 - New Morning (1970)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Robert Randolph au New Morning le 2 août 2010
» Monday Morning...sympa ce duo !
» After The Gold Rush (1970)
» The World Ends : Afro Rock & Psychedelia in 1970's Nigaria
» The Zeet Band - Moogie Woogie (1970)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shelter From The Storm :: Généralités :: DISCOGRAPHIE-
Sauter vers: